Isabelle Mergault : pourquoi elle a failli devenir bonne soeur

Invitée sur l'émission de Michel Cymes pour parler de sa nouvelle pièce de Théâtre, "Elle et Lui", Isabelle Mergault a également révélé une anecdote plutôt surprenante son sujet... Si l'émission "Ca ne sortira pas d'ici", diffusée sur France 2, vers 22h30, a pour but que les invités se dévoilent, la comédienne Isabelle Mergault, elle, s'est très bien prêtée au jeu. L'actrice a alors commencé raconter les moments et événements importants de sa vie, ainsi que ses différentes réactions et sentiments. Plus franche et assumée qu'Isabelle Mergault, ça n'existe pas. La comédienne n'a donc pas hésité une seconde raconter, qu' seulement 12 ans, elle avait le souhait de devenir bonne s...ur.

Avant sa communion, Isabelle Mergault alors âgée de 12 ans, avait toujours été éduquée dans la religion. Et elle confie avoir vraiment apprécié être baignée dans la religion, tellement apprécié qu'elle voulait en faire son avenir. "J'avais fait ce que l'on appelle une retraite pour la première communion. Je me sentais en telle empathie avec le monde que je me suis dit : 'C'est ça. Je veux être bonne s...ur'. Je voulais rentrer dans les ordres...". Mais, comme son habitude, la comédienne a rapidement tourné cette histoire la rigolade...

Isabelle Mergault a bu de la sangria 12 ans

Après avoir confié son désir de rejoindre les ordres Michel Cymes et aux spectateurs, Isabelle Mergault a tout de suite raconté la fin de l'histoire. Arrive donc le jour de la communion : fête, repas, cadeaux... Alors qu'elle souhaite devenir bonne s...ur, l'actrice va malencontreusement boire de la sangria réservée aux adultes de l'événement. Isabelle Mergault a donc voulu raconter au présentateur son changement de chemin, avec beaucoup d'humour, "J'ai fait ma première communion. Il y avait de la sangria pour les enfants sans alcool et pour les adultes avec alcool. J'ai confondu. J'étais bourrée, au-del de ce qu'on peut l'être douze (...)

Nous vous recommandons