Jack Lang : ces costumes au prix astronomique reçus en "cadeau"

Avoir reçu, en cadeau, des costumes coûteux, finalement non déclarés. Tels sont les faits reprochés à Jack Langdans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte en mars dernier par le parquet de Paris pour "abus de bien sociaux".

Ce mardi, l'Obs et Le Canard Enchainé révèle que la marque italienne Smalto aurait offert 47 costumes à l'ancien ministre de la Culture et actuel président de l'Institut du monde arabe sur la période allant de 2003 à 2018, et non entre 2013 et 2018, comme précédemment imaginé. Des cadeaux dont la valeur pourrait dépasser les 500.000 euros.

Des costumes non déclarés

Au cours d'une perquisition, réalisée par la brigade financière, au siège parisien de l'entreprise italienne et la boutique, rue François Ier à Paris, il aurait été retrouvé un carnet de coupe compilant des informations sur les mesures et les tissus des différents costumes offerts à l'ancien ministre de la Culture. On y apprend également que les premiers costumes ont été offerts à 2003, soit lorsque Jack Lang officiait en tant que député PS du Pas-de-Calais. Il aurait donc dû les déclarer au déontologue de l'Assemblée nationale au moins pour la période 2011-2012, au moment où cette déclaration était devenue obligatoire pour éviter tout conflits d'intérêts. Or, ce ne fut pas le cas.

Interrogé par le magazine l'Obs, l'avocat de Jack Lang, Me Nicolas Huc-Morel, nie tout infraction de son client et considère que la marque italienne était la principale bénéficiaire de ces cadeaux : "Alain Duménil (le propriétaire) était ravi que Jack Lang, véritable ambassadeur de la mode, accepte de porter des costumes de cette maison lors de ses représentations officielles". Déjà en mars dernier, le second avocat de Jack Lang, Me Laurent Merlet, affirmait que "La Maison Smalto n'a jamais adressé aucune facture à M. Lang" et "ses cadeaux n'ont jamais eu aucune contrepartie".

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons