Jacques Brel: que devient Maddly Bamy, la dernière femme de sa vié

La presse belge nous a appris, ce mardi 1er avril, la mort dans la nuit du 30 au 31 de Thérèse Michielsen, dite Miche, veuve de Jacques Brel, l'âge de 93 ans. Mariée l'artiste de 1950 1978, année de la disparition du chanteur, elle n'était toutefois pas le dernier amour du célèbre interprète de Ne me quitte pas. En effet, en 1971, ce dernier rencontre l'actrice Maddly Bamy sur le tournage aux Antilles du film L'aventure c'est l'aventure de Claude Lelouch. C'est elle qui partagera le quotidien de Jacques Brel jusqu' sa mort, sept ans plus tard et c'est avec elle que le chanteur partira faire un tour du monde en bateau, en 1974. Ils s'installent alors aux ...les Marquises.

Depuis la mort du chanteur belge, la fin des années 1970, Maddly Bamy, qui avait fait le choix de mettre un terme sa carrière d'actrice lorsqu'elle a rencontré Jacques Brel, a décidé d'entretenir la mémoire de l'artiste. Il y a quelques années, elle faisait d'ailleurs une drôle de révélation : "Aussi fou que cela puisse paraître, nous avons continué notre vie de couple ! Car Jacques est toujours vivant en moi ! (...) Mon histoire avec Jacques prouve qu'il n'existe aucune séparation entre la vie et la mort". L'ancienne actrice originaire de Guadeloupe a notamment écrit une dizaine de livres dont plusieurs sont consacrés au chanteur belge comme La Parole de Jacques Brel en 1998 ou Et si la parole de Jacques Brel était vivante ? en 2002. Par le passé, Maddly Bamy a été, un temps, une des "Claudettes" de Claude François et a également entretenu une courte relation avec Alain Delon.

Maddly Bamy était une habituée du cabaret de Michou, décédé en janvier dernier

S...ur du chanteur français d'origine guadeloupéenne, Erick Bamy, Maddly a connu le malheur de voir ce dernier disparaître d'un cancer foudroyant, en novembre 2014. Habitué du cabaret de Michou, le dernier amour de Jacques Brel a également vu disparaître son ami en bleu, en janvier dernier.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons