Jacques Chirac : son amical soutien à Johnny Hallyday lors de son hospitalisation

En décembre 2017 disparaissait Johnny Hallyday à l'âge de 74 ans. Un an et demi plus tard, c'est le chef de l'Etat Jacques Chirac qui l'a rejoint, emporté par un affaiblissement général à l'âge de 86 ans. Dans son ouvrage C'était Chirac, publié aux éditions Grasset, Saïd Mahrane, rédacteur en chef du magazine Le Point, revient sur l'amitié que les deux défunts ont partagée pendant de longues années. En 2011, lorsque Johnny Hallyday était hospitalisé aux Etats-Unis pour une opération de la hanche, le rockeur a pu compter sur le soutien de l'ex-président de la République.

"Dès lors qu'il savait l'un des siens frappé par la maladie, ou en proie à un drame personnel, il se faisait un devoir d'être présent, d'agir, de décrocher son téléphone et de prier ses dieux" révèle Saïd Mahrane. De facto, Jacques Chirac s'est empressé d'écrire une lettre manuscrite à destination de l'hôpital où séjournait Johnny Hallyday à Los Angeles. Une lettre dont on ignore le contenu, mais que le rockeur a lue attentivement, et gardée auprès de lui. Une belle amitié, qui a pris fin en 2017. Malheureusement, le couple Chirac, trop affaibli, n'a pu assister à ses funérailles.

Une amitié de longue haleine

En octobre dernier, dans un autre ouvrage dédié à Jacques Chirac et baptisé Jacques et Bernadette, une histoire d'amour, publié aux éditions de L'Archipel, Jocelyne Sauvard révélait que Bernadette Chirac avait organisé elle-même la venue de Johnny Hallyday en Corrèze en 2004, pour un concert événement : "Cela nécessite une logistique impressionnante, une campagne de presse, une sécurité à toute épreuve. Du jamais vu. Bernadette et ses équipes de bénévoles y ont travaillé pendant des semaines". Un concert qui était caritatif, car organisé au profit de l'association La bonne étoile, que Laeticia avait créée quelques années plus tôt.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons