Jacques Dutronc sobre : voilà à quelle date il a complètement arrêté de boire

Jacques Dutronc sobre : voilà à quelle date il a complètement arrêté de boire

Closermag Le 2020-02-27  Source

Jacques Dutronc a définitivement tiré un trait sur l'alcool. Néanmoins, il n'a pas dit adieu à tous ses vices. Il continue donc de beaucoup fumer. Mais maintenant, comme le rapportent nos confrères de Paris Match, en kiosques jeudi 27 février 2020, ses grands crus sont réservés à ses plus proches amis ou sa famille. A 76 ans, le célèbre chanteur a pris cette grande décision le 1er janvier 2017. Alors que bien souvent les résolutions de nouvelle année ne durent jamais trop longtemps, lui a prouvé le contraire. Puisque plus de deux ans après, il est toujours sobre.

Pourtant ça n'a pas du être simple puisqu'il a baigné dans les fêtes et l'alcool. Mais il a senti que c'était le bon moment pour arrêter. Alors, c'est seul, qu'il a décidé de tout stopper. Il n'a pas pris la peine de demander l'avis d'une autre personne. "C'est toujours mieux de décider soi-même plutôt que de s'entendre dire par un médecin : "Attention, il faut vraiment arrêter"", avait-il confié dans les colonnes du Figaro, il y a quelques semaines. Il n'a pas honte de dire qu'il était alcoolique. Avec ses complices de toujours, Johnny Hallyday, ou encore Serge Gainsbourg, ils avaient pour habitude de boire beaucoup lors de leurs soirées.

Thomas Dutronc a grandi dans a fumée de Jacques Dutronc

Comme un nouvel homme, il a décidé de sortir une compilation de ses plus grands succès. C'est avec son fils, Thomas Dutronc, qui lutte lui aussi contre l'alcool, qu'il a répondu aux questions de Paris Match. Tous les deux ont évoqué la naissance de Thomas et son enfance durant laquelle il a été totalement enfumé par la fumée du cigare. "C'était une autre époque", a assuré Jacques Dutronc qui se souvient qu'il fumait dans toutes les pièces de la maison, même celles où se trouvait son jeune fils. "Ayant moi-même été élevé dans la fumée, ça ne semblait pas un souci."

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons