Jacques et Gabriella trop craquants: leur mère Charlène de Monaco partage leur moment si doux avec un dauphin

Charlene de Monaco est une maman comblée. A quelques jours de leur 5e anniversaire, c'est avec ses jumeaux que l'épouse du prince Albert II de Monaco s'est envolée pour Dubaï. Samedi 7 décembre, elle a encouragé l'équipe de la Principauté lors du Tournoi International Rugby Sevens 2019. En tenue décontractée de circonstance, la princesse a malheureusement assisté la défaite de l'équipe qui porte les couleurs de sa fondation. "S.A.S. la Princesse Charlène est venue soutenir l'équipe des Impi's au 'Sevens Stadium' Dubaï aujourd'hui, pouvait-on lire sur Instagram. Félicitations pour leur magnifique parcours."

Et pendant que maman était au stade, Jacques et Gabriella ont réalisé l'un de leurs rêves : nager avec des dauphins l'aquarium, très connu, de la ville. Très fière de ses jumeaux, Charlene de Monaco a d'ailleurs partagé deux adorables clichés des bambins sur son compte Instagram. On les voit tout sourire, poser au côté de ces cétacés. "Magnifique Atlantis Dubaï, la meilleure expérience", a noté l'épouse d'Albert II en légende. Un cliché qui a attendri les internautes Un cliché qui a attendri les internautes mais les a aussi fortement agacés. "Adorables enfants", "Ils sont tellement adorables", ont-ils noté en commentaires. "Les dauphins appartiennent l'océan", "horrible de voir ces animaux en captivité", peut-on également lire en commentaires...

Charlene de Monaco : "Une affection et une gentillesse incroyables"

Charlene de Monaco est "une maman présente, protectrice, une maman de terrain", comme elle le disait dans les colonnes de Point de vue. A la fois "très stimulant" et "souvent épuisant", elle se confiait sur son quotidien. Et notamment sur l'apprentissage de ses jumeaux, qui développent "leur propre réflexion, leur propre vision des choses" l'école. "Mon travail moi commence, et ce jusqu'au lendemain" l'occasion de soirées qu'elle qualifiait de "généralement mouvementées". "Ils ont l'un pour l'autre une affection et une gentillesse incroyables. Ils se parlent en permanence, comme tous les enfants, il leur arrive de se montrer un peu brusques, un peu durs même dans leurs échanges, mais ils se soutiennent de manière inconditionnelle", s'attendrissait celle qui les a dans la peau.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons

People

Annie Cordy, le clown était une femme amoureuse

Parismatch