Jean-Jacques Bourdin arrêté : cette infraction qu'il assure ne pas avoir commise

Jean-Jacques Bourdin monte au créneau contre ses détracteurs. Le 24 mai dernier, le journaliste de RMC a été arrêté sur l'autoroute A75 alors qu'il revenait du Sud de la France avant d'être arrêté par les gendarmes. C'est en effet 186 km/h qu'il a été flashé au volant de son Audi A6 par les radars, alors que la vitesse était limitée 130 km/h. Si c'est une vitesse de 176 km/h qui a été finalement été retenue par les forces de l'ordre, Jean-Jacques Bourdin s'est néanmoins vu confisquer son permis de conduire.

Cependant, ce n'est pas le seul fait qui est reproché l'époux d'Anne Nivat. En effet, il n'aurait également pas respecté la limite des 100 kilomètres de périmètre vol d'oiseau autorisé pour se déplacer en France et imposée depuis le début du déconfinement. Un second fait que Jean-Jacques Bourdin a néanmoins tenu démentir. "À tous les donneurs de leçons : excès de vitesse oui et j'assume. Interdiction de déplacement non, j'avais même une double autorisation", a-t-il ainsi réagi sur son compte Twitter.

Anne Nivat défend son mari : "Quelqu'un a sorti l'info pour nuire"

Très critiqué non seulement pour son excès de vitesse mais aussi pour ce voyage non-autorisé qu'il affirme toutefois justifié, Jean-Jacques Bourdin a reçu le soutien de son épouse Anne Nivat sur Twitter. "La vérité c'est que le grand public se repaît de l'intimité de ceux qu'il aime ou déteste. C'est ainsi la notoriété. Il y a 2 faits: #Bourdin a roulé trop vite comme ça peut arriver beaucoup de Français et a été dûment sanctionné", a-t-elle déclaré, ajoutant que "quelqu'un a sorti l'info pour nuire et se faire mousser". La journaliste visiblement très remontée, a aussi dénoncé que quand "un conducteur commet un excès de vitesse, le reconnait et signe son P.V. ça ne "sort pas dans les médias", mais lorsque c'est Jean-Jacques Bourdin, "La Montagne se jette sur l'info". "Qui l'a fuitée ? Le sous-officier qui a verbalisé ? Honte eux deux, attention la diffamation", a-t-elle conclu.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons