Jean-Loup Dabadie : l'hommage très tardif de Michel Polnareff

Académicien, romancier mais aussi parolier des plus grands chanteurs français, de Johnny Hallyday à Barbara, Jean-Loup Dabadie a rendu son dernier souffle à l'âge de 81 ans, ce dimanche 24 mai. Si les circonstances de sa mort n'ont, pour l'heure, pas été dévoilées, nos confrères du Parisien ont précisé qu'il a succombé à une maladie autre que le coronavirus, qui a déjà emporté plusieurs célébrités. Il s'est éteint quelques jours seulement après Michel Piccoli, qu'il avait pu croiser durant le tournage du film Les Choses de la vie, puisqu'il en a signé la chanson. Parmi les hommages très attendus, celui de Michel Polnareff. Et pour cause, le défunt lui a offert de nombreux titres, à l'image de Lettre à France ou encore, le plus connu, On ira tous au Paradis. Dans un premier temps, le chanteur a privilégié le silence.

C'est finalement dans la soirée de ce lundi 25 mai que Michel Polnareff a choisi de rendre un hommage tardif à Jean-Loup Dabadie. Hommage qui a pris la forme d'une simple photo des deux hommes, partagée sur le compte Twitter du chanteur. Sur ce cliché, issu d'un passage dans l'émission Stop ou Encore sur RTL et datant du 23 novembre 2016, l'artiste et son parolier s'adressent un regard complice. En brisant le silence avec cette image sur le réseau social à l'oiseau bleu, Michel Polnareffs'est tout de même abstenu de tout commentaire. Son hommage n'est toutefois pas passé inaperçu. "Enfin", a commenté un internaute. "Deux génies", a répliqué un autre. Un hommage également relayé sur Instagram.

Michel Polnareff et Jean-Loup Dabadie en froid

Et si Michel Polnareff ne s'est pas exprimé davantage, ce serait notamment en raison d'une brouille l'opposant à Jean-Loup Dabadie, lui qui entretenait déjà une relation complexe avec Jean Dujardin. Le célèbre académicien et le chanteur ne se sont pas quittés en bons termes. Tout a commencé lorsque le défunt était l'invité de Cyril Hanouna dans Touche Pas à Mon Poste. Il confiait alors que l'artiste le réveillait en pleine nuit avec des textos et des blagues "à deux balles."

Piqué au vif, Michel Polnareff lui avait violemment répliqué. "On a mis des mois et des mois à se réconcilier", confiait Jean-Loup Dabadie à la revue Schnock en 2018. "Il faut dire que je lui avais écrit que tout cela confirmait ce qu'on m'avait dit de lui dernièrement, en gros qu'il était devenu un vieux con." L'eau aurait coulé sous les ponts.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons