Jean-Luc Reichmann : «Je me bats pour le droit la différence»

INTERVIEW - L'animateur des «12 Coups de midi» revient dans la collection Léo Matteï, dont TF1 diffuse la 7e saison partir du jeudi 27 février 21h05.

«Des sentiments amoureux sèment le doute dans l'esprit de Matteï»
«Les téléspectateurs vont pouvoir suivre deux nouvelles enquêtes. La première va permettre Matteï de retrouver une amie de longue date devenue propriétaire d'un centre équestre. Elle y accueille des enfants en difficulté. Des sentiments amoureux vont semer le doute dans l'esprit de Matteï. Dans la deuxième enquête, il se retrouve face un enfant autiste, seul témoin d'un meurtre. La gageure sera de pouvoir communiquer avec lui...»

» LIRE AUSSI - Jean-Luc Reichmann et sa femme: duo complice la ville comme sur les plateaux

«Je me bats pour le droit la différence»
«Le garçon qui interprète le rôle est vraiment autiste. Avant le tournage, nous avons réalisé un casting et mon choix s'est porté sur lui sans que je puisse l'expliquer. La production a voulu me faire changer d'avis, prétextant que le tournage serait compliqué, mais je m'en suis tenu ma décision. Je revendique le droit la différence et je me bats pour cette cause. C'est vrai, le tournage a été un peu plus compliqué, un peu plus long, mais nous y sommes arrivés. C'est ma satisfaction!»


«On me sollicite pour jouer dans Léo Matteï»
«Comme les saisons précédentes, la série accueille des guests. Je suis convaincu que les téléspectateurs avaient envie de revoir Florence Pernel. J'ai aussi été conquis par Lenni-Kim, que j'avais repéré dans "Danse avec les stars La deuxième enquête marque le retour de Sagamore Stévenin quatre ans après la série Falco. Je n'y croyais pas, mais lorsqu'il a lu le scénario il n'a pas hésité. Solène Hébert est aussi merveilleuse. On voit que la série a pris sa place parmi les autres et il n'est pas rare qu'on me sollicite pour y participer.»

Nous vous recommandons