Jean-Marc Morandini attaqué par les internautes après un test Covid-19 effectué en direct, il s'explique

Ce lundi 6 avril sur CNews, Jean-Marc Morandini se faisait dépister en live pour vérifier s'il était atteint ou non du coronavirus. Une séquence polémique après laquelle il a été contraint de s'expliquer.

Jean-Marc Morandini est d'ordinaire décrié. Ce lundi 6 avril n'a pas arrangé son cas. L'animateur de 54 ans recevait du personnel médical et Raphaël Dupont, chef de produit dans une entreprise spécialisée dans le diagnostic, sur le plateau du Morandini Live pour traiter le sujet du coronavirus, omniprésent depuis plusieurs semaines. Il a d'ailleurs profité de son émission pour évoquer un tout nouveau test de dépistage dont il a profité - et qui s'est révélé négatif - devant les téléspectateurs. Une séquence que nombreux ont jugée indécente sur les réseaux sociaux. Les internautes ont notamment considéré qu'il était scandaleux que le journaliste en profite quand le personnel hospitalier est en manque de moyen. Face la polémique suscitée par son dépistage en direct, Jean-Marc Morandini a donc décidé de s'expliquer.

Sa réponse cash aux attaques

« Pour être très clair, le test réalisé ce matin en plateau, n'est pas commercialisé, a-t-il débuté sur son blog. Il ne s'agit donc pas de "prendre la place d'un soignant" qui en aurait eu besoin. L'objectif était de montrer que ce test est simple, ne coûte que 10 euros et déj fabriqué en grande quantité». Son intention n'avait donc rien d'autre que celle de le commercialiser au plus vite comme il l'a rappelé : « Il devrait mon sens être diffusé grande échelle si les autorités le reconnaissent comme fiable. Mais elles de décider. En tout état de cause, je ne l'ai pas utilisé la place de qui que ce soit, comme nous l'avons bien expliqué ». Reste savoir si ces explications passeront auprès des téléspectateurs...

Nous vous recommandons