Jessica Thivenin donne de ses nouvelles après sa nouvelle opération de chirurgie esthétique

Il faut croire que Jessica Thivenin avait de nouveau envie de vivre alitée pendant plusieurs semaines. En effet, après avoir passé presque toute sa grossesse allongée, elle va devoir encore y passer 45 jours. La raison : la nouvelle opération chirurgicale qu'elle a faite jeudi 17 septembre 2020. Alors qu'elle y réfléchissait depuis de nombreux mois, elle a franchi le cap et a subi une implantation au niveau des fessiers. Une intervention qui a duré 4h30 mais qui s'est déroulée en ambulatoire. C'est--dire que la femme de Thibault est rentrée le matin et est sortie le soir. Quelques minutes après avoir regagné sa chambre, elle a pris la parole en story de son compte Instagram pour donner de ses nouvelles ses nombreux abonnés. La star Des Marseillais a été franche. "C'est la plus dure intervention que j'ai fait. Je ne vais vous mentir, c'est hyper douloureux. ...a va qu'ils me donnent des médicaments, mais c'est vraiment hyper douloureux, je ne pensait pas autant !", a-t-elle déclaré dans un premier temps alors que son mari était ses côtés.

Sur l'échelle de la douleur, elle se situe 4 sur 10. Donc elle assure tout de même que c'est supportable, mais avec une sensation désagréable au niveau des fesses. Et puis la jeune maman tente de relativiser. "Ca va aller mieux au fil des jours de toute façon. Je savais que j'allais avoir mal." Une fois les dernières vérifications faites avec son chirurgien, Jessica Thivenin a pris la route pour rentrer chez elle depuis l'arrière de son véhicule. Allongée, elle a avoué être l'incarnation de l'expression "une baleine échouée" !

Jessica Thivenin a peur pour ses fesses

"J'ai déj marché. Pas beaucoup juste pour aller aux toilettes. Mais je ne me suis pas assise. Pour vous dire la vérité, j'ai peur que tout explose alors j'ai fait pipi debout dans la douche. Je ferai pareil la maison", avait-elle encore expliqué. A son réveil, vendredi 18 septembre 2020, la mère du petit Maylone a expliqué (...)

Nous vous recommandons