Johnny Depp de nouveau face à la justice: ses anciens avocats lui réclament 350.000 dollars

Un nouveau volet judiciaire s'ouvre pour Johnny Depp. Déjà en pleine bataille avec son ex-épouse, Amber Heard, l'acteur va une nouvelle fois devoir faire face à la justice américaine. Selon les informations du Daily Mail, ces anciens avocats ont décidé de l'attaquer. La raison ? Ils tentent de récupérer plus de 350.000 euros de frais non réglés par Johnny Depp. Jusqu'en janvier dernier, le cabinet d'avocats Buckley LLP travaillait pour l'acteur et lui a facturé 535.687 dollars pour une action contre ses anciens conseils juridiques. Sauf que le comédien n'a réglé qu'une partie de l'ardoise - 187.717 dollars -, omettant donc de payer 347.979 dollars.

Selon l'acteur, la raison pour laquelle il ne s'est pas acquitté de ses factures est simple : la firme a établi des notes aux montants "excessifs et déraisonnables". Pour récupérer son dû, Buckley LLP a donc intenté une action en justice et demandé l'établissement d'un privilège sur les propriétés de Johnny Depp en Californie (cinq maisons à Hollywood Hills), estimées à plus de 19 millions de dollars. Il y a quelques semaines, l'acteur avait tenté de se défendre contre son ancien cabinet d'avocats en expliquant que c'était à cause d'eux qu'il avait dilapidé la grande majorité de sa fortune de 650 millions de dollars.

Et ce n'est pas la seule action en justice que Johnny Depp va devoir affronter. Engagé dans une procédure pour diffamation contre Amber Heard, il lui demande pas moins de 50 millions de dollars de dommages et intérêts. Selon Daily Mail, l'acteur de 56 ans a réaffirmé n'avoir jamais frappé Amber Heard pendant leurs deux années de mariage, assurant qu'elle "déguisait la vérité" : "Elle se fait passer pour une victime, mais elle est coupable". Acculé par la justice, Johnny Depp a récemment accusé son ex de l'avoir trompé durant toute leur relation avec Elon Musk. Entre l'acteur et la justice, c'est donc une histoire qui ne va pas s'arrêter si tôt.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons