Karine Le Marchand: cette décision radicale qu'elle a prise pour protéger sa mère du coronavirus

A l'annonce du confinement, Karine Le Marchand a pris la poudre d'escampette, direction le sud de la France. Et ce pour une très bonne raison : protéger sa maman du coronavirus.

Comme beaucoup d'autres personnalités, Karine Le Marchand a décidé d'être particulièrement active sur Instagram pour garder un lien avec ses fans. Pour la présentatrice de L'amour est dans le pré, le concept qu'elle devait lancer était presque évident : un dating numérique. "Et si je faisais en Live Instagram des portraits de célibataires ? Je donne une heure de Rdv, vous vous connectez, et je vous prends au hasard, une fille, un garçon en alternance, on papote, les gens peuvent vous découvrir, et vous contacter...ça vous dirait ?". Un appel entendu, et dès le 24 mars, Karine Le Marchand a créé ce rendez-vous quotidien. Pour réussir être en contact avec ses abonnés, l'animatrice doit s'exiler loin d'où elle est confinée, et ainsi avoir accès la 4G. Pour cela, Karine Le Marchand fait ses lives depuis sa voiture !

"J'ai embarqué tout le monde"

Après avoir posté un dernier message, avec une photo où elle faisait son jogging, le 16 mars, Karine Le Marchand s'est désormais exilée loin de chez elle, comme elle le raconte TV Mag: "J'ai loué une maison en vingt-quatre heures dans le Sud afin que nous puissions nous retrouver en famille, avec ma mère, ma fille et mes nièces. J'ai embarqué tout le monde!". Si l'animatrice a fait ce choix, c'est pour une raison bien particulière. "Juste avant le confinement, nous sommes tous venus ici car je n'avais qu'une seule idée en tête : mettre ma maman de 75 ans l'abri", avoue-t-elle, au Parisien cette fois. Pour protéger sa maman au mieux, elle reste au maximum cloîtrée, part pour les directs et les courses de première nécessité. En confinement, Karine Le Marchand a donc deux priorités : les célibataires, mais, par-dessus tout, sa maman.

Nous vous recommandons