Kobe Bryant: Barack Obama rend hommage au Basketteur de légende de la NBA

Depuis ce 26 janvier la planète est saisie d'horreur par la tragédie qui vient de frapper la légende du Basket Kobe Bryant. Après les stars c'est le président Obama qui rend hommage celui qui vient de nous quitter brutalement dans sa 41e année...

Quelques heures seulement après la terrible nouvelle qui n'en finit pas de former des ondes de choc, l'ancien président américain Barack Obama a tenu rendre hommage au légendaire basketteur de la NBA Kobe Bryant. Ce dernier a en effet trouvé la mort dans un terrible accident d'hélicoptère qui n'a hélas laissé aucun survivant parmi les neuf passagers. Pour ajouter au tragique, l'une des filles de Kobe, Gianna 13 ans, étoile montante du basket américain, se trouvait bord du Sikorsky S-76 qui s'est écrasé en Californie.

L'ancien président américain sous le choc

C'est un Barack Obama terriblement attristé qui a rendu hommage Kobe Bryant ce dimanche joignant sa voix d'autres nombreuses stars. Le 44e président des Etats-Unis fan de basket était en admiration devant le joueur de la NBA dont il avait même imité la sortie de terrain lors de son dernier dîner avec les correspondants de la Maison-Blanche en 2017. "Kobe était une légende sur le terrain et commençait tout juste ce qui aurait été un deuxième acte tout aussi significatif, a écrit l'ancien président américain sur son compte Twitter avant d'évoquer le décès de sa fille également présente dans l'avion. "Perdre Gianna est encore plus déchirant pour nous en tant que parents. Michelle et moi envoyons notre amour et nos prières Vanessa et toute la famille Bryant en cejour impensable."

Donald Trump l'actuel président des Etats-Unis s'est également fendu d'un tweet dans lequel il annonçait la mort "du grand Kobe Bryant" qu'il estimait être "une terrible nouvelle" Les internautes se sont chargés massivement de lui rappeler que le basketteur roi de la NBA était un farouche opposant sa politique et qu'il "le détestait". Le basketteur avait en effet tweeté sans ambiguïté en 2017 propos de Donald Trump " Un président dont le seul nom provoque division et colère et dont les mots provoquent dissension et haine ne peuvent pas rendre 'sa grandeur l'Amérique' ".

Nous vous recommandons