Kobe Bryant: Basketteur de légende... Il s'était également essayé au rap

Basketteur, mannequin, business man, Kobe Bryant était un homme accompli professionnellement. Mais saviez-vous qu'il était également rappeur dans une autre vie ?

Il avait plusieurs cordes son arc. Kobe Bryant, décédé ce dimanche 26 janvier dans un tragique accident d'hélicoptère avait entamé plusieurs carrières en même tempsson parcours sportif. A la fois, mannequin et égérie pour Nike, il était également un business man averti ! En 2013, il cofondait un fonds d'investissement avec Jeff Stibel. Un an après cela, il achète 10% des parts d'un groupe de boissons énergétiques pour la modique somme de 6 millions de dollars. Résultats ? Quatre ans plus tard, ces mêmes parts ont été valorisées 200 millions de dollars. Rien que ça ! Le basketteur faisait également la promotion de son art de vivre, qu'il l'appelait la "Mamba Mentality". "Ce n'est pas une attitude en soi. C'est une façon de vivre qui consiste essayer d'être meilleur chaque jour. Il ne s'agit pas de vivre avec de l'audace. C'est quelque chose de beaucoup plus simple en essayant simplement d'être meilleur dans ce que vous faîtes chaque jour"; expliquait-t-il.

Le monde du rap lui rend hommage

Mais Kobe Bryant était également un chanteur. Oui, cet atout était peu connu du grand public. Plus précisément un rappeur. En 1997, il fait un featuring avec la star du r&b Brian McKnight sur le titre Hold Me, sur lequel on retrouve également le rappeur Tone. Un son hip hop accompagné d'un clip dans lequel on découvre le basketteur entre matchs de baskets et soirées typiques américaines. Mais depuis l'annonce de son décès, le monde du rap ne chante plus. Pour preuve, les différents hommages que lui ont rendu certains rappeurs comme Snoopdog mais aussi Meek Mill, DJ Khaled et Roddy Ricch notamment sur la scène des Grammy Awards, ce dimanche 26 janvier, ou encore Booba, en France. Mais c'est bien connu, les héros partent, mais les légendes perdurent jamais.

Nous vous recommandons