L'émouvant hommage de Marc Lavoine à Johnny Hallyday: "C'était un être formidable"

L'émouvant hommage de Marc Lavoine à Johnny Hallyday: "C'était un être formidable"

Closermag Le 2019-12-07  Source

Deux ans déjà... Comme beaucoup de personnalités - et de proches -, Marc Lavoine a lui aussi eu une tendre pensée pour Johnny Hallyday. Deux jours après le deuxième anniversaire de la mort du Taulier, le nouveau juge de The Voice était invité sur le plateau de 50 Minutes Inside. Avant de regarder un reportage consacré au père de Jade et Joy, Marc Lavoine a souhaité lui rendre un bel hommage. "C'est un type qui a tenté tellement de choses. Il était tellement audacieux et puis surtout, extrêmement bon, s'est souvenu l'interprète d'Elle a les yeux revolver. C'était un être formidable, il me manque beaucoup."

Très souvent présent aux concerts du rocker, Marc Lavoine garde une tendresse particulière pour Allumer le feu, "l'une des dernières grandes chansons de Johnny" : "Un souffle comme ça, sur lequel il peut vraiment surfer pour aller dire à son public : 'Je suis là et ensemble, on va passer une belle soirée'", a-t-il raconté sur le plateau de TF1. Au sujet de cette chanson, Pascal Obispo s'est souvenu son étonnante période de création. "J'étais dans l'avion, je réfléchissais et quand je suis arrivée à Paris, j'ai appelé Zazie", a-t-il confié. C'est elle qui a écrit le texte de ce tube : "Je me suis fait une première méthode : Quels sont pour moi les symboles de Johnny ? Les tatouages, les motos, la foule en délire, le bruit..."

Quand Johnny Hallyday traitait Marc Lavoine de "petit crotte"

Un souvenir inoubliable pour Marc Lavoine, qui a lui aussi eu l'occasion d'écrire une chanson pour Johnny, Je n'ai jamais pleuré. "Ce qui était impressionnant, c'est qu'il fumait en même temps. C'est-à-dire qu'il enregistrait, il avait une clope et puis il chantait le truc et il envoyait, c'était fort", racontait-il sur les ondes de France Inter il y a quelques mois. Proche de Johnny, le chanteur a également pu se produire avec lui au Parc des Princes. L'occasion d'évoquer de drôles de souvenirs : "Sur scène c'était extraordinaire, parce que j'étais allé le rejoindre pour ce truc-là. Il me dit : 'Surtout, ne t'approche pas de moi. Parce que si tu t'approches de moi, je pars de l'autre côté et là tous les regards viennent sur moi, plus personne ne te regarde. Tu es une petite crotte au milieu de la scène... et la scène est très grande'."

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons