L'histoire extraordinaire derrière la série I Am The Night avec Chris Pine sur 13ème Rue

DECRYPTAGE - Auréolée du succès de Wonder Woman, la réalisatrice Patty Jenkins a pu porter à l'écran le destin extraordinaire d'une de ses amies liée à l'énigme du Dahlia noir. La cinéaste explique comment elle a revisité cet emblématique fait divers.

Une lycéenne métisse au teint d'albâtre en quête de ses origines dans une Amérique des Sixties pétrie de ségrégation, un journaliste au bout du rouleau, un médecin à la réputation sulfureuse... Entre récit initiatique, chronique criminelle à la «true crime», et portrait d'un pays en ébullition I Am The Night, à découvrir depuis dimanche sur 13ème Rue, défie le genre du polar hommage au film noir. Les six épisodes portent la patte de sa showrunneuse Patty Jenkins. La réalisatrice de Wonder Woman et de Monster poursuit avec cette minisérie son obsession pour les héroïnes insaisissables. Tirée d'une histoire vraie, celle d'une jeune femme prénommée Fauna Hodel , I Am The Night apporte un épilogue édifiant à l'affaire du Dahlia noir. Obsession de James Ellroy, objet d'un film avec Scarlett Johansson, l'assassinat d'Elizabeth Short et l'identité de son meurtrier défrayèrent la chronique. Cette jeune starlette fut retrouvée coupée en deux, torturée, dans un terrain vague de Los Angeles en 1947. Au Figaro, Patty Jenkins explique comment le destin incroyable de Fauna Hodel l'a bouleversée.

La rencontre avec Fauna Hodel

Nous vous recommandons