L'outsider : quelles étaient les exigences du vrai Jérôme Kerviel concernant ce film ?

Ancien trader travaillant pour la Société Générale, Jérôme Kerviel a beaucoup fait parler de lui dans les médias en 2008 après avoir fait perdre près de 5 milliards d'euros la banque française. Ce dernier a par la suite raconté son histoire dans le livre intitulé L'Engrenage : mémoires d'un trader, publié en 2010, qu'il a lui-même écrit. Cet ouvrage a ensuite fait l'objet d'une adaptation cinématographique réalisé par Christophe Barratier, sorti au cinéma le 22 juin 2016, et qui sera diffusé pour la première fois en clair sur France 2 dimanche 25 août 2019 partir de 21h.

Si le cinéaste a assuré que Jérôme Kerviel n'a pas participé au scénario du film, la production de L'Outsider a tout de même dû répondre favorablement certaines exigences de l'ancien trader pour qu'il accepte de voir son histoire être adaptée sur le grand écran. Ainsi, ce dernier a signé un contrat avec les producteurs du long-métrage que le journal Le Point est parvenu se procurer. Au total, Jérôme Kerviel a perçu 40 000 euros de la société de production Galatée Films pour céder les droits de son livre.

Un pourcentage sur les entrées

"Il touchera aussi 0,15 % sur chaque ticket d'entrée et a obtenu que les producteurs lui reversent jusqu' 2 % des recettes nettes dès qu'ils seront rentrés dans leurs frais. L'ex-trader a également posé ses conditions : en annexe du contrat figurent six sujets 'qui ne devront pas être abordés, sauf accord écrit'. Par exemple, la prise de drogue, son ex-copine ou 'les relations sexuelles dans lesquelles M. Jérôme Kerviel serait impliqué'..." avait dévoilé Le Point. De son côté, Christophe Barratier restait libre de "fictionner" la vie de l'ancien trader sans dénaturer la personnalité de ce dernier.

"Je l'ai consulté pour tout ce qui est de la technique, le vocabulaire et l'atmosphère d'une salle de trading. Les équipes de trading s'occupent de produits très différents les uns des autres. Kerviel (...)

Nous vous recommandons