La réalisatrice Emmanuelle Bercot évoque la santé de Catherine Deneuve

Catherine Deneuve va reprendre le tournage du film «De son vivant» le 6 juillet. Sa réalisatrice a donné des détails sur l'état de santé de l'actrice, en convalescence depuis mars.

Après huit mois d'interruption, le tournage du film «De son vivant» va reprendre dans quelques jours. La production du film avait dû être stoppée après accident vasculaire ischémique qui avait frappé Catherine Deneuve sur le tournage en novembre. Dans une interview accordée au «Parisien», la réalisatrice Emmanuelle Bercot a donné des nouvelles de la comédienne de 76 ans. Elle affirme n'avoir jamais «pensé» faire ce long-métrage sans son actrice principale. «J'ai toujours eu confiance dans le fait qu'elle allait très bien se remettre, qu'il lui fallait du temps. C'est tout de même une chance que cela soit arrivé alors que nous tournions dans un hôpital. Nous reprenons le 6 juillet pour six semaines, Catherine est de toutes les scènes», a-t-elle déclaré.

Concernant l'état de santé de la star des «Demoiselles de Rochefort», elle précise : «...a se passe très bien avec Catherine : quand on la voit, impossible d'imaginer qu'il lui est arrivé quoi que ce soit. Du coup, c'est un moment très fort pour elle et c'est très émouvant pour toute l'équipe de reprendre. Je suis confiante. En sachant que le film va être forcément teinté de tout ça, il va faire l'objet d'un dévouement, d'une bienveillance de tous». Il y a quelques jours, l'entourage de Catherine Deneuve avait de son côté fait savoir l'AFP qu'elle était «parfaitement remise» après son problème de santé.

Le malaise de Catherine Deneuve s'était produit le 5 novembre dernier vers 15 heures au centre hospitalier de Gonesse (Val d'Oise), où l'icône du cinéma français tournait une scène de «De son vivant». Elle a été prise immédiatement en charge par cet établissement pour les premiers soins, avant son transfert vers un hôpital parisien, avait expliqué son entourage l'AFP. Sa famille avait également fait savoir qu'elle avait «été victime d'un accident vasculaire ischémique très limité et donc réversible».

Nous vous recommandons