Laurence Boccolini "pas en grande forme pendant 3 ans" : elle revient sur son départ de TF1

Laurence Boccolini est de retour à l'antenne, en quotidienne, et ce n'est pas sur TF1. En effet, depuis le 31 août 2020, elle a pris les commandes de l'émission Mot de passe qui est diffusée sur France 2 tous les jours de la semaine à 10h35. "Je ressens avant tout une joie de retravailler, de faire mon métier", a-t-elle confié dans les colonnes de Nous Deux. Ce n'est pas uniquement le défi de la quotidienne qui a fait la différence dans sa tête puisqu'elle assure qu'elle aurait également signé si on lui avait proposé une émission en hebdomadaire. Elle avait seulement besoin de ressentir que des personnes voulaient travailler avec elle et lui faisaient confiance. Lors des dernières années, TF1 ne lui proposait plus de grands programmes et Laurence Boccolini commençait à être lassée.

"Ca faisait trois ans que ce n'était pas la grande forme. Mon travail était un sujet un peu récurrent. Mais je suis entourée de gens très rassurants qui me disent que je sais faire plein de choses. La télé ne m'a jamais définie, donc je n'étais pas désespérée. C'est juste que ça me dérangeait quand on me désignait comme une "animatrice phare" de TF1 alors que je n'avais travaillé que trois jours dans l'année. On jouait sur une notoriété alors que je n'étais plus à l'antenne. Ca ne passait plus", a tenu à expliquer la mère de famille.

Laurence Boccolini est fatiguée par son nouveau rythme de travail

Ce n'est pas la période de confinement qui a été chez elle un déclic. Depuis déjà plusieurs années, elle se demandait ce qu'elle faisait encore sur TF1. Contrairement à de nombreuses personnes, elle assure que cette période n'a pas été propice à une réflexion particulière. Mais c'est peut-être le cas des dirigeants de France 2 qui ont décidé de la recruter juste après. Une chose est sure, même si Laurence Boccolini est très fatiguée par ce nouveau rythme de travail, elle est plus heureuse que jamais et prend énormément de plaisir.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons