Le coup de gueule de Chani (Les Anges 12) après la diffusion de sa nuit torride avec Illan : "C'est un viol d'intimité"

Le coup de gueule de Chani (Les Anges 12) après la diffusion de sa nuit torride avec Illan : "C'est un viol d'intimité"

Telestar Le 2020-09-29  Source

C'est une des scènes qui a marqué la saison 12 des Anges de la télé-réalité. Alors qu'ils étaient proches de Yumee et Virgil, Chani et Illan se sont rapprochés au point de passer l'acte. Bien que tous deux célibataires, les candidats se sont attirés les foudres des habitants de la villa mais aussi celles des internautes. Invitée de l'Aqashow, une émission présentée par Aqababe et exclusivement diffusée sur Télé Star Play, Chani s'est exprimée sur la diffusion de cet acte et n'a pas hésité s'en prendre la production de NRJ12. "Je reproche la chaîne d'avoir diffusé ce genre d'images (...) On parle d'un programme after school. Je suis choquée que ces images puissent sortir." a-t-elle débuté.

Sur les images en question, on voit Chani rejoindre Illan dans un lit situé sur le rooftop de la villa des Anges. "J'ai une famille (...) ...a craint pour moi" a ajouté Chani. Mais alors, pour quelles raisons la jeune femme s'est-elle laissée filmer ? "On m'avait dit que les caméras ne marchaient pas ou que c'était des caméras de surveillance. A aucun moment je n'ai pensé que ces images puissent être réétulisées. C'est illégal pour moi...C'est très grave." a précisé l'ex compagne de Virgil. De son côté, Illan, également présent lors de l'interview a pris la parole pour déclarer : "Chani n'était pas au courant que ça allait être filmé, moi je le savais très bien qu'une caméra était fixée droit sur nous (...) Mais par contre aucun moment j'ai pensé qu'ils diffuseraient les images."

#Chani & #Illan se rendent compte de la gravité de leurs actes... mais il est trop tard pour faire machine arrière #LesAnges12 pic.twitter.com/rjvPwEVZZZ

"" NRJ 12 (@NRJ12lachaine) September 8, 2020

Chani : "On m'a dit que les images étaient supprimées"

En colère contre la production, Chani a conclu en révélant : "Au lendemain de l'acte on m'a dit que les images étaient supprimées (...) C'est un viol d'intimité." Accusée d'être une (...)

Nous vous recommandons