Le meilleur pâtissier : le petit tacle de Mercotte Cyril Lignac

Ce mercredi 30 septembre 2020 au soir, M6 diffuse le premier épisode de la saison 9 du Meilleur pâtissier. L'occasion pour Le Parisien de partir la rencontre de Mercotte, la jurée emblématique du programme. "Vous allez voir, je suis sans filtre", commence-t-elle avec humour auprès de nos confrères. Pour les nouveaux épisodes de l'émission devenue culte, Jacqueline Mercorelli de son vrai nom a dû enregistrer la fin de la nouvelle saison "après plusieurs cas de Covid-19 détectés dans l'équipe de tournage".

"Nous étions en pleine épreuve créative quand on nous a demandé de sortir de la tente. Et comme je suis considérée comme une personne risque, j'ai dû faire mes bagages. Mais moi, je n'étais pas vraiment inquiète", explique l'animatrice télé de 77 ans, qui s'est fait connaître grâce son blog de cuisine, créé en 2005. "J'étais prête y retourner, d'autant plus que la distanciation, le port du masque hors caméra, du Plexiglas, des cuillères de couleurs différentes pour la dégustation et toutes les autres précautions ont été prises", assure-t-elle, tandis que la production campait sur ses positions en voulant la protéger tout prix du coronavirus.

Un juré "trop gentil"

Au final, elle n'a donc pas pu goûter les gâteaux des derniers candidats. À la place, ce sont les commentaires de Cyril Lignac qu'elle a pu découvrir, en vidéo. "Ce n'était pas si mal que ça, après tout", estime Mercotte. Lorsque Le Parisien sous-entend qu'elle a le rôle de la méchante dans la célèbre compétition de pâtisserie, cette maman de quatre enfants et grand-mère de dix petits-enfants tourne la situation son avantage. "C'est plutôt Cyril qui est trop gentil", lâche-t-elle, sans langue de bois.

Retrouvez cet article sur Telestar.fr

Thierry Ardisson annonce son retour sur France Télévisions
Pretty Woman : pourquoi Jason Alexander s'est fait agressé plusieurs fois après le film
Le Meilleur Pâtissier : pourquoi Mercotte est privée de desserts
TEMOIGNAGE. Janine Bonaggiunta : "Une femme qui a subi des violences est une victime avant d'être une criminelle"
TPMP : l'anecdote improbable de Jean-Michel Maire sur Johnny Depp

Nous vous recommandons