Le prince Harry "voulait désespérément" élever Archie loin de la famille royale britannique et du palais de Buckingham

Le prince Harry "voulait désespérément" élever Archie loin de la famille royale britannique et du palais de Buckingham

Closermag Le 2020-01-24  Source

La liberté tend les bras au prince Harry et son épouse Meghan Markle. Depuis leur annonce choc prononcée mercredi 8 janvier, expliquant qu'ils se retiraient de leur rôle de "membres de premier plan de la famille royale britannique", c'est une toute nouvelle vie qui s'offre au couple et leur fils Archie. Désormais, la petite famille vit sur l'île de Vancouver au Canada. Le petit-frère du prince William et l'ancienne actrice de Suits résident dans un joli nid douillet très protégé, savoir une propriété de 1,6 hectare de terrain d'une valeur de 12,4 millions d'euros.

Au revoir donc le palais de Buckingham, Kensington Palace et les rues londoniennes - pour une partie de l'année tout du moins. Et bonjour le grand air, la forêt verdoyante et la nature. Par ailleurs, peine emménagés que Meghan Markle en avait profité pour s'octroyer une promenade dans les bois, avec son fils Archie dans ses bras. Pendant l'été dernier, la célèbre ethnologue Jane Goodall avait rendu visite au prince Harry et Meghan Markle, chez eux Frogmore Cottage, lorsque leur fils était âgé de quelques mois.

Cette visite avait lieu dans le cadre de l'édition spéciale du magazine Vogue, éditée par Meghan Markle. Ainsi, la primatologue s'est longuement entretenue avec le duc et la duchesse de Sussex, sur le réchauffement climatique et les défis environnementaux auxquels fait face la planète. Par ailleurs, lors de la conversation, le couple avait révélé vouloir deux enfants et pas plus, afin de limiter au maximum son empreinte carbone. Plusieurs mois ont passé depuis la rencontre de Jane Goodall et du couple, et la spécialiste a fait de nouvelles confidences.

Le prince Harry est "une merveilleuse personne"

Invitée au micro de la BBC, Jane Goodall a expliqué ne pas être étonnée de la décision du couple, de s'éloigner de la famille royale britannique. "Eh bien cela ne me surprend pas, étant donné que je les ai rencontrés tous les deux. Je sais que le prince Harry se sentait bloqué, et qu'il voulait désespérément que le petit Archie grandisse loin des festivités, des grandes pompes et de la royauté, ça je le sais", a-t-elle expliqué. Concernant le prince Harry, Jane Goodall a ajouté : "Je pense que c'est une merveilleuse, merveilleuse personne et nous avons passé une interview géniale", rapporte le Mirror.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons