Le rugbyman Bastien Chalureau (Stade Toulousain) en garde vue pour agression et soupçonné de racisme

Le rugbyman Bastien Chalureau (Stade Toulousain) en garde vue pour agression et soupçonné de racisme

Closermag Il y'a 1 semaine  Source

C'est une affaire qui est prise très au sérieux par le parquet de Toulouse. Le samedi 1er février 2020, une bagarre a éclaté après une soirée bien arrosée dans le centre de la ville rose. Rapidement, le ton monte et une bagarre éclate. Parmi les personnes présentes, se trouve Bastien Chalureau, 2e ligne du Stade Toulousain, comme le rapporte La Dépêche. Si l'affaire prend autant d'ampleur, c'est parce que la principale victime, Yannick Larguet assure qu'il a subi une agression caractère raciste. Arrêté et placé en garde vue, le joueur de rugby a reconnu les violences, mais nie avoir été motivé par une considération raciale.

Lors de sa garde vue, mercredi 12 février 2020, l'actuel rugbyman a toujours maintenu cette version. Même lors de son face face avec Yannick Larguet, ancien rugbyman professionnel. Alors que ce dernier, qui souffre d'un traumatisme facial important, est persuadé d'avoir entendu des insultes raciales, deux personnes qui accompagnaient Bastien Chalureau ont fait savoir qu'ils n'avaient pas entendu ce type d'insulte lors de l'altercation. Mais Yannick Larguet est soutenu, dans ses propos, par une deuxième victime, qui est aussi un ancien rugbyman.

Bastien Chalureau convoqué devant le tribunal correctionnel

Après avoir passé une nuit dans les geôles du commissariat central, Bastien Chalureau a été présenté au procureur, jeudi 13 février. "Des poursuites pénales des chefs de violence sans ITT et de violence ayant entraîné une ITT n'excédant pas 8 jours ont été retenues l'encontre de la personne mise en cause", a déclaré le procureur, Dominique Alzeari. "Ces deux délits sont aggravés car commis en raison de la race", a-t-il encore expliqué, toujours selon le quotidien. Alors que l'avocat de Bastien Chalureau a fait savoir qu'il s'expliquerait devant les juges, le joueur devrait être convoqué au tribunal correctionnel au mois d'octobre 2020.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons