Magic Johnson: le basketteur impliqué dans un trafic de médicaments liés au coronavirus

Aux Etats-Unis, un individu a été arrêté alors qu'il tentait d'écouler de faux médicaments censés soigner les personnes touchées par le coronavirus. Le suspect affirme que la légende du basket Magic Johnson est impliqué dans cette escroquerie.

Depuis plusieurs semaines, les recherches pour développer un vaccin et un traitement efficace contre le coronavirus sont lancées. Un débat a notamment éclaté autour de la chloroquine, médicament qui pourrait venir bout du COVID-19 selon le professeur Didier Raoult. Tandis que les scientifiques tentent de trouver une solution le plus rapidement possible, certains profitent de la crise sanitaire pour s'enrichir de façon illégale.

Aux Etats-Unis, un certain Keith Lawrence Middlebrook commercialisait de fausses pilules, affirmant que ces dernières permettaient de se soigner du COVID-19. Il prétendait également avoir déposé une demande de brevet pour ce médicament factice, censé empêcher de contracter le virus. Arrêté par le FBI le mercredi 25 mars 2020, le suspect assure que le basketteur Magic Johnson est impliqué dans cette sombre affaire, comme le révèle le site américain TMZ.

Magic Johnson répond aux autorités

Keith Lawrence Middlebrook a été débusqué lors d'une rencontre avec un potentiel investisseur, qui n'était autre qu'un agent du FBI. Le supposé arnaqueur a assuré une autre source que la légende des Lakers, âgée de 60 ans, faisait partie du conseil d'administration de son entreprise, baptisée Quantum Prevention CV. Le suspect promettait des retours allant jusqu' 300 millions de dollars pour des investissements d'un million dans sa société. Il encourt jusqu' 20 ans de prison s'il est reconnu coupable. Face aux autorités, Magic Johnson a nié tout lien avec le présumé escroc.

Nous vous recommandons