Malaisie : Elle se suicide après un sondage sur Instagram

Horreur en Malaisie et plus particulièrement à Kuching. Une adolescente de 16 ans s'est suicidée lundi 13 mai après un sondage sur Instagram. Elle y demandait à ses followers de choisir pour elle entre la vie et la mort. 69% d'entres eux ont voté pour le suicide.

"Très important, aidez-moi à choisir entre D/L", a-t-elle écrit dans ce sondage. D faisant référence à Death, la mort, et L à Life, la vie. Seulement 31% d'entre eux ont voté pour la vie d'après les forces de l'ordre locales. Cette terrible affaire a provoqué une vague de réactions en Malaisie. Ramkarpal Singh, un député s'est interogé : "La fille serait-elle encore en vie si la majorité des followers de son compte Instagram l'avaient découragée" ? Aurait-elle suivi les recommandations de ses followers pour se faire soigner s'ils l'avaient fait" ?" et a demandé l'ouverture d'une enquête "pour éviter d'autres abus sur les réseaux sociaux dans de semblables circonstances à l'avenir".

Difficile d'envisager que les personnes qui ont voté pour le suicide puissent être poursuivies par les autorités compétentes. La législation sur les réseaux sociaux est trop floue. Cependant, Ching Yee Wong, la responsable de la communications d'Instagram pour l'Asie Pacifique a reconnu que le réseau social avait "l'importante responsabilité de s'assurer que les gens qui utilisent Instagram se sentent en sécurité et soutenus".

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons