"Malgré mes complexes, je me sens mieux" : Elsa Esnoult se confie après son élimination de Danse avec les stars

"Malgré mes complexes, je me sens mieux" : Elsa Esnoult se confie après son élimination de Danse avec les stars

Telestar Il y'a 3 semaines  Source

Dans quel état d'esprit êtes-vous après votre défaite ?

Je suis hyper heureuse du chemin que j'ai parcouru. Accédez au podium de Danse avec les stars c'était déj inespéré car je démarrais de rien. Je n'avais jamais fais de danse. On a dû m'apprendre marcher comme une femme. En plus j'ai été soutenue avec un public qui votait en masse pour moi. J'ai eu une expérience formidable. (...) TF1 m'a exposée un public beaucoup plus large et ça ma permis d'ajouter une corde mon arc.

Pensiez-vous arriver jusqu'en demi-finale ?

Jamais. Je ne pensais pas non plus, en passant les auditions, qu'on m'aurait recontactée. J'ai pu transmettre de l'émotion. Je ressors, heureuse, émue et plus grande.

Avez-vous davantage confiance en vous ?

Je me sens mieux avec mon corps. En tant que comédienne et chanteuse, les gens qui me connaissent se disaient que je n'avais pas l'air de manquer de confiance en moi. Je suis bourrée de complexes mais grâce l'émission j'ai appris connaître mon corps et j'ai lâché certaines choses. J'ai un meilleur rapport avec lui.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile ?

C'est psychologique. J'étais soucieuse de bien faire et quand on me disais que c'était pas assez bien c'était dur encaisser. On se dit "merde" mais la fois, je relativisais car je ne suis pas professionnelle. Je n'étais pas étonnée et ça me permettait d'évoluer aussi. Sur le moment, on ne comprends pas quand on livre un travail acharné.

Vous avez essuyé de nombreuses critiques. Comment l'avez-vous vécu ?

...a ne m'atteignait pas plus que ça car c'était un minorité de personnes. Je sais que je démarrais de rien. On ne me trouvais pas assez sexy, sensuelle etc. donc moi je me disais que j'étais l pour apprendre. Je ne me suis pas dans un mensonge envers les gens. On ne peut pas plaire tout le monde partir du moment où on est exposé. On sait quel point les gens se défoulent sur les réseaux sociaux. Cette émission c'est pas "Qui sera (...)

Nous vous recommandons