Margaux (N'oubliez pas les paroles): comment le jeu de France 2 va totalement transformer sa vie

Depuis 39 émissions de N'oubliez pas les paroles, Margaux brille au côté de Nagui. La maestro ne cesse de gravir les échelons dans le jeu de France 2. Un véritable rêve pour la jeune femme.

Margaux fait désormais partie des trois plus grands maestro de l'histoire de N'oubliez pas les paroles. Depuis son arrivée dans le jeu de France 2, le 28 décembre dernier, la championne ne cesse de cumuler les victoires au côté de Nagui. Ce lundi 20 janvier, la jeune femme de 24 ans comptait une cagnotte s'élevant 384 000 euros après une 39ème qualification. Un incroyable parcours pour la demoiselle qui s'approche du palmarès de Kevin, grand champion de l'émission avec 43 victoires et 410 000 euros de gains.

Un incroyable destin

Première femme atteindre le top 3 des meilleurs candidats de N'oubliez pas les paroles, Margaux vit un rêve éveillé. Surtout que ces derniers mois ont été très compliqués pour elle. Comme elle le révèle dans Le Parisien, la participante est actuellement au chômage. Titulaire d'un BTS en commerce international, la jeune femme recherche un « emploi dans la vente, en attendant de trouver une formation d'auxiliaire vétérinaire. » Chaque mois, Margaux ne touchait que 900 euros par mois pour vivre. Autant dire que les sommes remportées chaque soir dans le jeu de Nagui sont un véritable soulagement pour elle.

« C'est encore virtuel, mais quand je vais les toucher, je vais faire une danse de joie dans le salon ! », a-t-elle confié au quotidien. Outre l'aspect pécuniaire, Margaux a gagné également quelque chose de très précieux : l'estime de soi. « C'est la première fois que je suis fière de moi, a-t-elle expliqué. Je n'ai pas du tout confiance, je me suis beaucoup dénigrée, parce que je n'ai pas d'emploi et que j'ai eu du mal trouver ma voie. Je peux paraître froide, mais quand j'ai vu ma mère pleurer dans le public, je n'ai pas pu retenir mes larmes. » C'est sûr, Margaux ne compte pas quitter la compétition de sitôt.

Nous vous recommandons