Mask Singer: l'Ecureuil se démasque, découvrez l'immense chanteuse qui se cachait derrière

Mask Singer: l'Ecureuil se démasque, découvrez l'immense chanteuse qui se cachait derrière

Voici Il y'a 3 semaines  Source

Ce vendredi 15 novembre, un nouveau personnage de Mask Singer a fait tomber le masque. Derrière le costume de l'Ecureuil se cachait une très grande chanteuse française.

Quand ils nous disaient qu'il y avait de la grande star derrière les costumes loufoques de Mask Singer, on se permettait de douter. La semaine dernière, tout le monde savait pas qui était Marie-José Pérec (hein, Kev Adams) quand elle a enlevé son masque de panthère. Ce soir, tout le monde a immédiatement reconnu la grande chanteuse qui se cachait sous le costume de l'Ecureuil. Mais peu de monde avait deviné avant la révélation. Encore une fois, les indices parsemés dans les portraits et les deux prestations de la célébrité ont orienté les quatre enquêteurs que sont Kev Adams, Alessandra Sublet, Anggun et Jarry sur une mauvaise voie.

Sur Djadja d'Aya Nakamura puis sur Bad Romance de Lady Gaga, cette chanteuse française est parvenue transformer sa voix pour ne pas être reconnue. Les enquêteurs ont pensé Chantal Ladesou, Annie Cordi, Chantal Goya et Julie Ferrier. D'abord opposée au Paon, elle a ensuite combattu face au Lion et au Cupcake. Mais le public a voté et a voulu savoir qui se cachait sous le costume blanc qui faisait penser un lapin. Après de longues secondes de suspens, c'est Sheila qui s'est retournée. La chanteuse a apostrophé avec humour les enquêteurs en lançant : « Annie Cordy, hé ! » Ces derniers ne savaient plus où se mettre...

Et sous les autres costumes ? (garanti sans spoiler)

Ce vendredi 15 novembre on a découvert les six derniers personnages de cette première saison de Mask Singer. Outre l'Ecureuil, l'Abeille, le Lion, le Cupcake, le Dino et le Paon ont donné de la voix. Des noms ont circulé sur Twitter, certains personnages ont été découverts par les fins limiers de la Toile.

L'Abeille a dispersé ces indices : c'est une femme qui parle des femmes, elle est très présente sur les réseaux sociaux et est fière de sa taille de guêpe. Pour Jarry, il s'agit de Florence Foresti, mais Anggun et Alessandra Sublet ont cru reconnaître la voix de Joyce Jonathan. Kev Adams lui était parti plutôt sur Caroline Receveur ou Karine Ferri.

Pour le Lion, les indices ont tourné autour du château et de la rage « Je suis le roi de la savane mais ca na pas toujours été le cas (...) personne ne m'a déroulé le tapis rouge ».

Après sa chanson, les enquêteurs sont partis sur des pistes de judokas : Teddy Riner, David Douillet ou de boxeurs, comme Jarry : de Tony Yoka il passe Brahim Asloum. En ballotage, il a précisé s'être essayé la musique, en évoquant « un album qui n'a pas convaincu ».

Le Cupcake a donné beaucoup d'indices : « À croquer » depuis qu'elle est petite, elle a déclaré avoir toujours envie d'aller travailler. En ballotage, elle a révélé aussi que pour elle, l'important c'est de gagner. Elle a aussi donné des indices très ciblés : 2001, Pologne... Après son interprétation couper le souffle de California Dreamin', les juges se sont portés sur Zaz, Natasha St-Pier, Véronic DiCaire...

Côté Dino, son côté déjanté et bling bling a été éclipsé par son métier qui lui a permis de rencontrer « des monuments de la musique » et d'échanger avec « des stars françaises et star internationales ». Les enquêteurs pensent que sous le masque c'est Arthur, Harry Roselmack, Laurent Boyer ou Philippe Manoeuvre qui se cache.

Enfin, le Paon a précisé qu'il prenait soin de son apparence. « J'aime parader sous les projecteurs », a-t-il déclaré, même si les indices principaux sont qu'il a « sauvé la vie de Kate Hudson », tourné un film nommé aux Oscars et travaillé Hollywood. Les enquêteurs évoquent les noms de Jean Dujardin, Omar Sy, Michel Hazanavicius, David Charvet. Sur Twitter en revanche, les internautes sont presqu'unanimes sur la piste de Franck Leboeuf.

Mask Singer, c'est aussi beaucoup (beaucoup) de punchlines

Camille Combal était, comme d'habitude, très en forme. Il a démarré tout de suite : « Le Paon face l'Ecureuil... J'ai l'impression de présenter les Fables de La Fontaine. ». L'animateur a ensuite calmé l'énergie du Lion, tout de suite : « Méfie-toi le Lion, t'es le roi de la jungle, mais c'est la Plaine Saint-Denis ici hein. » Roi du jeu de mots (« Kev, le Dino, on dit no ou on dit oui ? »), Camille Combal a aussi manié avec talent les petites références : « On fait souvent des petits 7 8 avec Harry Roselmack ». Mais sa meilleure punchline du jour reste ce qu'il a envoyé l'Ecureuil... Sheila, donc : « Attention je prends votre queue dans la tête ».

Les enquêteurs nous ont aussi beaucoup régalé, tout au long de la soirée. À commencer par Kev Adams, très en forme ce soir. Camille Combal : « Est-ce qu'on peut partir sur un Philippe Manoeuvre, mais du bout des lèvres ? » Kev Adams : « Un Philippe Créneau alors, tout doux, quoi. »

Enfin, c'est un peu malgré lui que Jarry nous a offert les deux meilleurs dialogues de la soirée :

#2
Le Paon : « J'ai vécu Hollywood. »
Jarry : « Est-ce que vous êtes bilingue ? »
Camille Combal (au Paon) : « Est-ce que vous pensez que c'est une question de merde ? »
Le Paon : « On n'en est pas loin. »

#1
Camille Combal (en parlant du Lion) : « Moi je ne vais pas l'embrouiller, il fait 16 mètres. »
Jarry : « Je pense Brahim Asloum. »

Nous vous recommandons