Meghan et Harry : cette image déplorable qui leur colle la peau Los Angeles

La carrière dont Meghan Markle et le Prince Harry rêvent depuis qu'ils se sont installés Los Angeles risque de ne jamais voir le jour en raison de la mauvaise image qui leur colle la peau depuis qu'ils se sont éloignés de la famille royale britannique. C'est en tout cas ce qu'affirme le biographe royal Christopher Wilson dans un texte publié sur le site du journal anglais The Daily Express. Ce dernier affirme que le couple royal est vu comme un "red-carpet fodder" par les grands patrons des studios de cinéma américain.

Une expression que l'ont pourrait traduire en français par : "squatteur de tapis-rouge". Cela signifie que le Prince Harry et Meghan Markle ne sont pas considérés comme des personnalités "bankables", ce qui explique pourquoi personne ne se bouscule pour leur donner de travail. Christopher Wilson affirme ce sujet que Meghan Markle, qui a élu domicile avec son mari et leur fils dans un manoir de Beverly Hills appartenant Tyler Perry, n'a toujours pas reçu de proposition pour incarner un premier rôle féminin dans une grande production, ce dont la duchesse de Sussex rêve.

Harry et Meghan ont perdu le pouvoir qu'ils avaient en Angleterre

Si le couple royal disposait d'une grande côte de popularité, et donc par conséquent d'une grande influence lorsqu'il résidait au Royaume-Uni, le fait qu'ils aient décidé de s'éloigner de la famille royale britannique, et d'abandonner leurs devoirs et obligations envers la couronne par la même occasion, a eu des conséquences désastreuses sur leur image publique estime Christopher Wilson. Désormais, le Prince Harry se retrouve comme "un naufragé échoué sur une île déserte" assure le biographe royal. Ce dernier ajoute par ailleurs que le couple royal doit certainement encore se demander s'il a pris la bonne décision en choisissant de quitter Royaume-Uni en novembre 2019.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons