Meghan et Harry vont-ils embaucher l'ancien garde du corps d'Angelina Jolie et Brad Pitt?

A peine arrivés aux Etats-Unis, Meghan Markle et le prince Harry se sont penchés sur l'épineuse question de leur sécurité. Ils auraient déj reçu une liste du meilleur personnel. Et parmi eux, figure l'ancien garde du corps d'Angelina Jolie et Brad Pitt, comme le révèle le Daily Mail.

N'importe qui ne peut pas assurer la sécurité de Meghan et Harry. Maintenant installés aux Etats-Unis, le couple ne représente plus la famille royale. Mais les parents d'Archie restent un couple star... Qui a besoin d'une importante sécurité. L'une de premières choses faire leur arrivée est donc de régler cette épineuse question. Ainsi, pour remplacer leurs gardes du corps de Scotland Yard, le duc et la duchesse de Sussex doivent choisir parmi les meilleurs professionnels de la sécurité. Pour cette tâche importante, ils auraient consulté une liste restreinte de deux entreprises spécialisées, selon le Daily Mail. Elles proposent ainsi les services des anciens gardes du corps de Brad Pitt et Angelina Jolie, de Nicole Kidman, de Madonna et de la famille Ecclestone. Meghan et Harry auraient donc pu embaucher ces gardes du corps de stars ! Un service d'exception... Qui n'est pas donné, loin de l.

Un coût astronomique !

Ainsi, le coût de ce service spécialisé serait de plus de 9 millions d'euros par an. Une somme exorbitante... qui devrait être payée par le couple lui-même (ou presque). Ainsi, toujours selon le Daily Mail, le prince Charles aurait accepté d'aider son fils et sa belle-fille dans les premiers temps de leur nouvelle vie : « Charles a accepté d'apporter une contribution privée aux Sussex », a indiqué un expert. « Le montant exact ne sera pas révélé, mais il s'élèverait 2 millions de livres ». Ainsi, c'est un coup de pouce non-négligeable pour le couple, bien que cet argent, qui proviendra des fonds personnels du prince de Galles, n'est pas « inépuisable » et sera revu dans un an. Si Meghan et Harry font appel ces services exceptionnels, il restera encore une grosse somme trouver... Surtout que Donald Trump a bien fait savoir sur Twitter qu'il ne comptait pas aider le couple et qu'ils « doivent payer » eux-mêmes.

Nous vous recommandons