Meghan Markle au Canada : le manteau qu'elle ne quitte plus coûte 600 euros

Meghan Markle cherche-t-elle à résister au froid canadien ou sent-elle venir une certaine vague de fraicheur en provenance de l'Angleterre ? Loin, bien loin, de toute discussion officielle concernant son retrait de la famille royale, la duchesse de Sussex n'a, pour autant, pas perdu son sens du style et son amour des jolies pièces, ainsi qu'elle l'a prouvé lors d'une de ses récentes sorties, s'affichant dans un manteau dont le prix excède les 600 euros.

Un manteau kaki de la marque canadienne Soia & Kyo acquis durant sa période pré-royale et qui semblait tout indiqué pour combattre le froid avec sa doublure, son duvet et son tissu déperlant. Ce manteau vert, la duchesse l'avait acquis il y a plusieurs années alors qu'elle résidait à Toronto pour les besoins du tournage de la série judiciaireSuits qui l'a fait connaître du grand public. Depuis son retour au Canada, la femme du prince Harry semble replonger avec nostalgie dans son vestiaire de l'époque. Choisit-elle ce biais pour envoyer de nouveaux signaux à la couronne soulignant son désir de renouer avec sa vie d'actrice et de se détacher des fonctions royales ? Outre ce manteau vert, elle a également été aperçue avec un pull en maille torsadée écru que son personnage, Rachel Zane, avait porté durant un épisode. A 38 ans et après deux ans de mariage royal, la duchesse semble déterminée à laisser de nouveau place à l'actrice.

Meghan Markle : retour à la vie normale

Si, drapée dans sa doudoune, avec son bonnet côtelé noir rabattu sur ses longues mèches brunes et une paire de lunettes de soleil marron oversize, l'ancienne actrice s'est rendue à l'aéroport international de Victoria pour retrouver son amie professeur de pilates Heather Dorak, elle semble néanmoins déterminée à profiter de son séjour canadien pour poser les bases de sa nouvelle existence. Loin de la reine Elisabeth II, de son mari et du carcan de sa fonction, Meghan Markle a effectué quelques visites impromptues au sein de groupes communautaires de Vancouver, notamment au centre pour femmes de Downtown Eastside mardi 14 janvier 2020 afin "d'offrir un soutien" et de "booster l'esprit du personnel".

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons