Meghan Markle : une vidéo émouvante sur son passé refait surface

Meghan Markle : une vidéo émouvante sur son passé refait surface

Closermag Le 2020-06-03  Source

Lundi 25 mai 2020, George Floyd trouvait la mort suite à un contrôle de police à Minneapolis, dans le Minnesota. Sur la vidéo qui est devenue virale, on voyait alors clairement l'Afro-Américain être maintenu de force au sol par un agent de police qui enfonçait son genou sur sa gorge. Si ces images ont choqué le monde entier, elles ont également mis en lumière les violences policières. Alors que des manifestations ont eu lieu un peu partout aux Etats-Unis, de nombreuses célébrités ont utilisé leur pouvoir sur les réseaux sociaux afin d'éduquer leurs abonnés sur le racisme.

En marge des manifestations contre les violences policières suite au décès de George Floyd, une vidéo datant de 2012 où Meghan Markle relate sa propre expérience du racisme a refait surface. Dans cette vidéo tirée de la campagne, I Won't Stand For avec l'association caritative Erase the Hate, la duchesse de Sussx expliquait : "Je suis biraciale. La plupart des gens ne savent pas quel est mon métissage, et une grande partie de ma vie a ressemblé à essayer de me faire discrète. Certaines insultes ou blagues très offensantes que j'ai entendues, cela m'a juste frappé de manière très forte." Avec émotion, l'ex-star de la série Suits ajoutait : "Il y a quelques années, j'ai entendu quelqu'un appeler ma mère du mot N (Nigger : nègre en français). Je pense donc, qu'au-delà d'être personnellement touchée par le racisme, juste voir le paysage de notre pays en ce moment, et certainement du monde, me donne envie que les choses s'améliorent."

"Je suis vraiment fière de mon héritage des deux côtés"

Si Meghan Markle a dû faire accepter sa couleur de peau aux Britanniques en épousant le prince Harry, elle souhaitait déjà en 2012 voir les choses changer : "Certaines personnes ne me regardent pas et ne me voient pas comme une femme noire ou une femme biraciale... Ils me traitent différemment, mais cela serait différent s'ils savaient de quoi était fait mon métissage, et je ne sais pas, je pense que cela peut être une lutte autant que cela peut être une bonne chose selon les personnes que vous avez en face de vous." Pleine d'espoir, la mère d'Archie ajoutait : "Je suis vraiment fière de mon héritage des deux côtés, je suis vraiment fière d'où je viens. Je suis vraiment fière d'où je viens et où je vais. Mais oui, j'espère qu'au moment où j'aurai des enfants, les gens seront plus ouverts à la façon dont les choses évoluent et qu'avoir un monde mixte, et ce, dont il s'agit. Je veux dire que cela le rend plus beau et intéressant."

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons