Megxit: ce qui va changer concrètement pour Meghan Markle et le prince Harry avec leur départ de la royauté

Megxit: ce qui va changer concrètement pour Meghan Markle et le prince Harry avec leur départ de la royauté

Voici Le 2020-03-31  Source

Meghan Markle et le prince Harry se séparent officiellement de la famille royale britannique ce mardi 31 mars. En entamant une nouvelle vie, le couple renonce de nombreuses obligations, mais aussi certains privilèges.

L'heure du départ a sonné. Ce mardi 31 mars, Meghan Markle et le prince Harry ne font officiellement plus partie des membres de la Couronne. En janvier dernier, les époux affirmaient dans un communiqué vouloir désormais « travailler pour devenir financièrement indépendants ». Après une brève installation au Canada, les parents d'Archie ont posé leurs valises Los Angeles, et ce malgré la crise sanitaire actuelle. Un déménagement soudain censé leur permettre de retrouver l'épanouissement professionnel, mais également de se rapprocher de Doria Ragland, la mère de l'ancienne actrice de Suits.

Si ce départ de la famille royale marque la première étape de l'émancipation de Meghan Markle et son mari, il est également synonyme de renoncement pour le couple. Désormais, le prince Harry et son épouse ne bénéficient plus du titre d'Altesse Royale. Ils ne pourront plus utiliser les termes Sussex Royal des fins commerciales, sur ordre d'Elizabeth II et de hauts fonctionnaires. Une décision qui les a d'ailleurs amenés faire leurs adieux leur compte Instagram du même nom. Les parents d'Archie conservent néanmoins certains titres de noblesse, dont ceux de comte et comtesse de Dumbarton, et de baron et baronne de Kilkeel. Le frère du prince William, qui a servi dix ans au sein de l'armée britannique, est par ailleurs contraint d'abandonner ses grades militaires.

Un départ définitif du Royaume-Uni ?

Hormis la participation certains événements comme le traditionnel Trooping The Colour, qui pourrait être annulé cette année cause du coronavirus, le couple ne sera plus sommé de répondre ses anciens engagements royaux. Ce qui explique la fermeture des bureaux des parents d'Archie de Buckingham Palace, compter du 1er avril. « Harry et Meghan renvoient les quinze membres de leur équipe de Londres et ferment leurs bureaux de Buckingham Palace, signe le plus évident qu'ils ne retourneront jamais vivre au Royaume-Uni », assurait la correspondante royale Rebecca English ce sujet sur Twitter, le 14 février dernier.

Si l'envie de vivre en Angleterre n'est donc plus d'actualité, Meghan Markle et le prince Harry souhaitent tout de même garder un pied--terre au Royaume-Uni. Les deux tourtereaux conserveront donc leur propriété de Frogmore Cottage, pour laquelle ils s'engagent payer un loyer et rembourser les travaux estimés 2,4 millions de livres, soit 2,7 millions d'euros. Des dépenses auxquelles s'ajouteront leurs frais de sécurité aux Etats-Unis, pour lesquels les mariés ont semble-t-il trouvé une solution. En conservant cette demeure, les parents d'Archie rappellent qu'ils ne tournent pas complètement le dos au Royaume-Uni. Le fils de Lady Di conserve d'ailleurs sa sixième place dans l'ordre de succession au trône. Une preuve que la famille reste quoi qu'il en soit la famille.

Nous vous recommandons