Melania Trump seule pour la Saint-Valentin' Ses confidences étonnantes

Melania Trump n'était visiblement pas d'humeur à célébrer la Saint-Valentin le 14 février dernier. La First Lady a préféré s'éloigner de la Maison-Blanche pour se consacrer à l'un de ses principaux engagements.

Depuis de nombreux mois, le romantisme n'est plus vraiment de rigueur au sein du couple présidentiel américain. En guise de cadeau de Noël, Donald Trump expliquait avoir « acheté une très belle carte » à son épouse en décembre dernier. Quelques jours plus tard, Melania Trump subissait une nouvelle humiliation de la part de son époux,en se faisant couper la parole en plein discours. Le 6 février, la situation ne semblait pas s'être arrangée, au vu du refus de la First Lady de se faire embrasser par son mari lors d'une conférence de presse organisée à la Maison-Blanche.

Pour la Saint-Valentin, Melania Trump a une nouvelle fois préféré prendre ses distances, afin de se consacrer à une cause qui lui tient à c...ur. L'ancien mannequin de 49 ans s'est rendu au Children's Inn à Bethesda, dans le Maryland, pour être auprès d'enfants hospitalisés. Ces derniers ont pris le temps d'offrir plusieurs cadeaux à la First Lady, à commencer par un joli bouquet de roses.

« Une merveilleuse journée »

Melania Trump les a remerciés avec des câlins et leur a promis que ces présents auront droit à une place de choix dans son bureau de la Maison-Blanche. Sur Twitter, la mère de Barron Trump s'est réjouie de cette journée, « C'est devenu l'une de mes précieuses traditions [...] Ce fut une merveilleuse journée à partager de l'amour et de la gentillesse avec ces guerriers», a-t-elle déclaré, visiblement fière de continuer à ...uvrer pour son initiative « Be Best », qui vise à améliorer le bien-être des enfants. Entre ses engagements et un dîner aux chandelles, la compagne de Donald Trump a semble-t-il fait son choix. Mais à la suite de cette rencontre, la quadragénaire a néanmoins rejoint son époux pour un week-end dans leur résidence de Mar-a-Lago, en Floride. L'occasion pour le chef d'Etat de se faire pardonner ses récentes humiliations ? Rien n'est moins sûr.

Nous vous recommandons