Michel Cymes s'engage auprès des soignants: quelle est sa mission concrèté

Michel Cymes s'engage auprès des soignants: quelle est sa mission concrèté

Voici Le 2020-04-01  Source

Michel Cymes fait une pause dans les médias. Le célèbre médecin de France Télévisions va déserter la télé et la radio pour aider les soignants. Il explique sa mission.

On ne voyait quasiment que lui sur les plateaux de France Télévisions. Depuis le début de la pandémie et du confinement, Michel Cymes multipliait les interventions la télé en tant que médecin. Une omniprésence critiquée par de nombreux téléspectateurs mais également par certains de ses confrères qui l'accusent de dire « n'importe quoi ». Contraint de faire son mea culpa sur le plateau de C vous après avoir minimisé la crise du coronavirus, l'acolyte de Nagui ne cesse de se justifier. Le 26 mars dernier dans Vous avez la parole sur France 2, le docteur le plus célèbre du PAF en avait remis une couche.

« Personne, aucun scientifique au monde n'a pu prévoir que ce virus ferait autant de dégâts, avait-il assuré face Léa Salamé et Thomas Sotto. En décembre, quand il part de Chine, en janvier quand il commence s'étendre et même début février : personne dans le milieu médical mondial n'a dit : "Attention, il va y avoir une catastrophe C'est possible parce que ce virus est nouveau, c'est inédit. » Pas de quoi convaincre les téléspectateurs qui lui ont demandé expressément de quitter les plateaux télé pour donner un coup de mains dans les hôpitaux. Michel Cymes a finalement décidé de prendre du recul et de se rendre utile auprès des malades. Dans les colonnes du prochain numéro de Télé-Loisirs, l'ORL de profession a annoncé que cette semaine, il désertait le petit écran et la radio.

Un médecin engagé

« Je m'astreins une diète médiatique, c'est vrai. Je quitte l'antenne, au moins pour quelques jours sur RTL », a-t-il révélé. Michel Cymes a également annoncé qu'il n'apparaîtrait plus dans des émissions de divertissement et qu'il mettait aussi sur pause son talk-show ...a ne sortira pas d'ici. Entre divertir le public et informer, le médecin a choisi. Il a d'ailleurs confirmé qu'il serait donc davantage sur le terrain pour épauler ses confrères même s'il ne « fait pas partie de la Réserve sanitaire ». « J'ai simplement répondu un appel de mon chef de service, au sein de l'hôpital parisien où j'exerce habituellement, et destiné toutes les catégories de personnel, a-t-il expliqué Télé-Loisirs. Les services de réanimation manquent de bras, le personnel a également besoin de soutien psychologique. Un système de gardes, de jours et de nuits a été instauré. Je me suis inscrit plusieurs gardes. C'était une évidence, bien-sûr. Maintenant, on ne s'improvise pas réanimateur, ce que je ne suis pas. Je suis l pour renforcer les équipes. Je fais ce qu'on me demande. J'effectue des tâches diverses. Aider accueillir des malades ou chercher du matériel, tout simplement. Il n'y a plus de hiérarchie dans ces moments-l. » De la télé au terrain, il n'y a qu'un pas.

Nous vous recommandons