Michèle Laroque hospitalisée pendant 2 ans après un accident: son témoignage émeut les internautes

En 1979, à l'âge de 19 ans, Michèle Laroque était victime d'un accident de voiture qui failli lui coûter l'une de ses jambes. Un épisode de sa vie qu'elle a partagé sur twitter ce samedi 28 mars, soulignant à quel point celui-ci continuait de l'aider à appréhender l'existence.

Cette période de confinement semble décidément délier les langues. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités ont ainsi trouvé le temps de s'exprimer. Certaines poussent un coup de gueule, comme Camille Lellouche, fustigeant l'égoïsme et l'inconscience «des gens» tandis que d'autres dévoilent de savoureuses anecdotes, comme Philippe Etchebest racontant une mésaventure lors de l'adoption de son fils. C'est aussi le cas de Michèle Laroque. Après ses conseils santé malavisés ayant reçus les critiques des internautes, la compagne de François Barouin a partagé quelques détails sur l'accident de voiture survenu en 1979 qui failli lui coûter l'une de ses jambes.

«J'y pense et ça m'aide»

L'amie de Zazie a déjà raconté plusieurs fois cet épisode traumatisant. Il semblerait aujourd'hui que ce souvenir l'aide à appréhender ces semaines de confinement et à garder espoir, comme elle l'explique ce samedi 28 mars sur Twitter : «J'ai eu un accident à l'âge de 19ans, mon pronostic vital était engagé et j'avais (entre autres) le fémur en 18 morceaux. J'ai subi 11 opérations, et suis restée hospitalisée près de deux ans. Je me souviens que d'une manière inexpliquée j'ai, à l'époque, complètement accepté la situation avec patience et confiance. Je n'ai jamais eu de colère ou de peur de plus pouvoir marcher. Avec le recul je pense que c'est ce qui m'a permis de garder toute mon énergie pour m'en sortir. Pendant ce confinement j'y pense et ça m'aide».

Un témoignage qui a particulièrement ému les internautes dont certains n'ont pas hésité à partager leur propre expérience : «Même situation que vous dans un accident de moto. 18 mois d'hôpital avec plus de 70 heures d'anesthésie générale cumulée et un an de rééducation. ...a m'a rendu plus fort pour affronter la vie. Merci d'avoir partagé ce moment de vie avec nous». D'autres ont simplement tenu à remercier et féliciter la comédienne : «Une warrior notre belle Michèle tellement courageuse !!! T'es la meilleure, on t'aime», «Vous êtes résiliente Michele , dotée d'une grande force de caractère, vous regardez devant vous afin de voir toujours le ciel bleu....Je vous embrasse Madame», «Votre tweet est très apaisant. ...a fait du bien dans ce brouhaha. Merci».

Nous vous recommandons