Miss France 2020: 5 choses à savoir sur Andréa Galland, Miss Poitou-Charentes

PORTRAIT - Cette militaire de 20 ans espère décrocher la couronne Miss France et succéder à Vaimalama Chaves le 14 décembre prochain à Marseille.

Andréa Galland, 20 ans, 1,72 m, en préparation pour intégrer l'école des sous-officiers de Saint-Maixent. Son arrière-grand-mère l'a encouragée à participer à l'aventure Miss France. Sa devise: «Hakunamatata» Sa Miss préférée: Sylvie Tellier.

Rêve d'une carrière militaire
«Après mon bac, j'ai passé mon BIA (brevet d'initiation à l'aéronautique) et je suis partie au 3e régiment d'hélicoptère de combat. J'aimerais devenir technicienne dans l'aéronautique sur hélicoptère. Si j'ai l'opportunité de devenir pilote, pourquoi pas. Je rêve d'une carrière militaire, c'est certain. Je devais rentrer il y a quelques semaines à l'école des sous-officiers de Saint-Maixent mais avec l'aventure Miss France, ma rentrée est repoussée. Quand j'étais petite, j'ai vu un reportage sur les militaires à la télé. C'est à ce moment-là que cette passion est née. Ma voisine à Dijon qui était une des premières femmes pilote d'avion de chasse a aussi contribué à nourrir cette envie».

» LIRE AUSSI - Miss France 2020: les photos officielles des 30 candidates

Fan de sensations fortes
«Au grand désespoir de mon comité, j'ai fait un saut en parachute la veille de l'élection de Miss Poitou-Charentes. Si je m'étais tordu la cheville, j'aurais eu des problèmes! (rires) J'adore les sensations fortes. Mon autre passion' La musique. Je passe mon temps à chanter».

Miss France 2020 : les photos officielles des 30 candidates - Regarder sur Figaro Live

Garçon manqué
«Je n'ai pas honte de dire que j'ai un côté masculin. Grâce aux Miss, je découvre ma part de féminité. Que je sois militaire et Miss à la fois surprend les gens mais ce n'est pas incompatible. Je découvre deux facettes de moi totalement différentes et, finalement, complémentaires. La discipline du monde militaire pourra m'aider pour mon année Miss France».

11 ans de basket en compétition
«J'ai (...)

Nous vous recommandons