Miss France 2020: une candidate assure avoir été recalée pour son poids

A deux semaines de l'élection de Miss Auvergne 2019, une candidate a été écartée par le comité régional l'issue de sa journée de préparation. La jeune femme de 24 ans assure que c'est en raison de son poids.

Le vendredi 18 octobre, l'élection de Miss Auvergne 2019 aura lieu au Parc des Expositions de Montluçon. En attendant le grand soir, les candidates ont passé le 28 septembre dernier une journée de préparation. Et si elles étaient 13 espérer obtenir l'écharpe, elles ne sont désormais plus que 12. Amandine Billoux, 1ère dauphine de Miss Volcans d'Auvergne, a révélé France Bleu qu'elle avait reçu un courriel dès le lendemain de sa rencontre avec les autres candidates et le comité régional. A 24 ans, cette jeune femme assure que sa taille 42 lui a coûté sa place: « On m'a fait comprendre que comparé aux autres filles, je passerai pour un boudin », a-t-elle raconté France Bleu. Militante body positive, la reine de beauté est aujourd'hui en colère et dénonce une injustice dont elle aurait été victime.

Polémique Miss Auvergne: une candidate a-t-elle été rejetée pour son poids'

Amandine Billoux est soutenue par Laïla Malhomme, déléguée départementale Haute Loire - Cantal pour Miss France. Présente lorsque la jeune femme a été élue 1ère Dauphine de Miss Volcans d'Auvergne le 25 mai dernier, l'officielle a assuré que personne ne l'avait alors discriminée pour son poids: « Elle pesait 8 kilos de plus. Les personnes qui ont voté pour elle l'ont vue en maillot de bain, en robe de soirée. Les spectateurs ne jugent pas son poids, mais ils jugent la personne qu'elle est. » Ce qui ne serait, en croire Amandine, pas le cas du comité régional... L'ex-candidate Miss Auvergne a rappelé France Bleu qu'elle avait la taille et l'âge requis pour participer: «Je fais 1m79 et je n'ai pas de tatouage. J'ai un piercing, mais d'autres filles ont été prises alors qu'elles en portaient un aussi, a-t-elle précisé. Si ce n'est pas cause de mon poids, c'est pour quelles raisons'»

View this post on Instagram

â...°

A post shared by Amandine BILLOUX °......¸ (@amandine_billoux) on

Jean-Jacques Sabourin, délégué Centre Val de Loire et Auvergne pour Miss France, a répondu France Bleu que le jury n'avait « pas se justifier»: «Des votes ont été faits, c'est un concours d'élégance», a-t-il rappelé. Le membre du comité régional a en revanche expliqué que bien d'autres éléments que le physique étaient pris en compte dans une élection de miss: «Il ne faut pas oublier qu'il y a plusieurs critères respecter, et des tests d'évaluation réussir comme un test de culture générale par exemple. » Des explications qui laissent toutefois une question en suspens: pourquoi Amandine Billoux a-t-elle été la seule des 13 candidates être éliminée au lendemain de sa journée de préparation'

View this post on Instagram

«Toutes les femmes sont belles, la beauté n'est pas un chiffre.»

A post shared by Amandine BILLOUX °......¸ (@amandine_billoux) on

Nous vous recommandons