Mort de Lady Diana: les nouveaux témoignages qui pourraient mettre mal la version officielle

Mort de Lady Diana: les nouveaux témoignages qui pourraient mettre mal la version officielle

Voici Le 2019-05-26  Source

La mort accidentelle de Lady Diana continue de faire parler autant qu'elle intrigue. Récemment, ce sont deux nouveaux témoignages qui viennent ébranler la version officielle.

Le 31 août 1997, le monde entier pleurait la mort de Lady Diana. À seulement 36 ans, la mère des princes William et Harry décédait dans un accident de la route, dans un tunnel de Paris sous la place de l'Alma, alors qu'elle était bord d'une voiture au côté de son compagnon Dodi Al-Fayed, lui aussi décédé dans cet effroyable accident. Un accident qui a longtemps été entouré de mystères autour des circonstances exactes, et qui continue soulever de nombreux questionnements. Quelques jours après le drame, les enquêteurs avaient déterminé les causes: l'état d'ébriété du chauffeur et le non-port de la ceinture de sécurité de Lady Diana. Une version officielle qui a souvent été remise en question par de nombreuses personnes, commencer par Mohamed Al-Fayed, le père de Dodi Al-Fayed, qui a toujours défendu la thèse de l'assassinat. Et les deux nouveaux témoignages autour de cet accident semblent aller dans ce sens...

«Ne vous inquiétez pas pour ça»

Dans un entretien accordé au journal britannique Express, un couple qui se trouvait sur les lieux du drame cette fameuse nuit a livré une version des faits assez troublante. Robin et Jack Firestone, qui se trouvaient bord d'un taxi juste derrière la voiture qui transportait Lady Diana, disent immédiatement après l'accident avoir remarqué la présence de deux «voitures officielles» et «mal garées» stationnées l'avant de la Mercedes qui transportait Lady Diana. Dès le lendemain, Robin Firestone aurait tout fait pour témoigner auprès des enquêteurs, en vain: «Nous sommes allés vers eux et j'ai dit: "Ecoutez, nous étions dans le tunnel hier soir et nous devons parler la police car il y a des choses que nous avons vues."» Une requête qui n'aurait pas été entendue selon Robin Firestone, qui explique qu'un policier lui aurait alors rétorqué: «Ne vous inquiétez pas pour ça». Un comportement étrange qui, s'il est avéré, sème un peu plus le doute autour de la mort de Lady Diana...

Nous vous recommandons