Municipales 2020 : "Cédric Villani se prend pour une star", persifle le clan de Benjamin Griveaux

Municipales 2020 : "Cédric Villani se prend pour une star", persifle le clan de Benjamin Griveaux

Closermag Le 2020-01-20  Source

Le Journal du Dimanche a dévoilé un sondage réalisé par Ifop-Fiducial. Ce dernier révèle les intentions de vote aux élections municipales de Paris, prévues le dimanche 15 mars. Le moins que l'on puisse dire est que le représentant de La République En Marche n'a pas la cote. Selon les résultats de l'enquête, la socialiste Anne Hidalgo serait en tête des voix avec 25 % de votes. Rachida Dati (Les Républicains) obtiendrait 19 % des voix et Benjamin Griveaux (représentant de LREM) serait la troisième place du classement avec 15 % des voix.

En quatrième place arriverait l'écologiste David Belliard et la cinquième place serait attribuée au candidat indépendant Cédric Villani. Nos confrères du Figaro ont récolté les réactions des soutiens de Benjamin Griveaux, très déçus par ces estimations de scores : "J'ai envie de pleurer", "Le navire coule", "On est parti 32 % (résultats LREM aux européennes Paris, NDLR] et on arrive 15 %. La chute est vertigineuse. J'en viens me demander s'il ne va pas être débranché". Selon Marlène Schiappa, qui soutient le candidat La République En Marche, le problème majoritaire est la division du parti. "Le bloc macroniste reste très majoritaire Paris. Le sondage montre que les réserves de voix sont droite et que la division est un poison.Cédric Villani, qui n'est pas en situation d'être au second tour même en cas de triangulaire, pourrait en tirer toutes les conséquences", estime la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes.

Cédric Villani, le mal aimé des membres de LREM

Le candidat dissident de La République En Marche, Cédric Villani, attire en tout cas tous les regards l'intérieur du parti. Un élu pro-Griveaux estime qu'il n'a pas sa place au sein de l'élection : "Les gens ne savent pas qui il est, ce qu'il veut, ce qu'il incarne... ...a reste flou." L'objectif des macronistes est clair d'après nos confrères du Figaro, ils souhaitent marginaliser Cédric Villani pour récolter un maximum de voix en faveur de Benjamin Griveaux. "Il faut absolument que Villani soit avec nous. S'il part avec d'autres dans l'entre-deux-tours, c'est foutu. Le problème, c'est que seul un psychologue peut le gérer. Il se prend pour une star, mais il faut arrêter ! Les filles ne se mettent pas non plus nues devant lui en espérant une caresse", lâche un soutien du candidat LREM, cinglant.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons