Mylène Farmer en couple ? La chanteuse en dit enfin plus sur sa vie privée

Mylène Farmer est l'une des célébrités dont la vie privée est la plus secrète. À l'occasion de la sortie de son documentaire sur Amazon Prime Video, L'Ultime Création, Mylène Farmer a donné une rare interview au Parisien. La chanteuse aux millions d'albums vendus s'est confiée au quotidien au sujet de sa vie amoureuse. "Je suis célibataire, je vis avec un capuçin. qui n'est pas un moine mais un petit singe", a-t-elle déclaré. Ce n'est pas tout, Mylène Farmer s'est également livrée sur sa plus grande angoisse : "la maladie. La mort des gens que j'aime. C'est l'abandon ultime. La souffrance animale..." et sur sa plus grande peur, celle de l'abandon. Dans ce documentaire, la star confie "je m'abandonne parce que je n'ai plus peur d'être abandonnée."

Mylène Farmer : sa peur de l'abandon

Dans le Parisien, elle a décidé d'expliquer cette déclaration. "C'est sans doute ma confession la plus intime dans ce documentaire. Je me suis suffisamment sentie en confiance avec Mathieu (NDLR : Spadaro, le réalisateur) pour accepter d'être suivie de si près.", a-t-elle confié avant de poursuivre "cela me renvoie un cauchemar récurrent. J'arrive en scène et la salle est vide. La peur viscérale de l'abandon existe chez moi depuis mon enfance." Et pour cause, Mylène Farmer est revenue sur l'amour de ses fans et de son public qui donne un sens sa vie. Questionnée sur ce qu'elle aurait fait si elle n'avait pas été artiste, l'interprète de Désenchantée avour "c'est difficile de répondre. Cet échange avec le public est tellement vital. Dans une autre vie, je pense que mon amour des animaux l'emporterait. Idéalement je serais la fois vétérinaire et refuge."

Mylène Farmer aime «disparaître» sous le masque

Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, Mylène Farmer n'a pas pu éviter la question du port du masque. Cette dernière a déclaré "cette période est vraiment effrayante et douloureuse pour tant de personnes... Je pense souvent ceux que l'épidémie a encore plus isolés comme les malades, les personnes âgées mais aussi ceux qui n'ont pas d'autre choix que d'être en première ligne et qui sont dangereusement exposés. Pour ce qui me concerne, la disparition et moi marchons souvent d'un même pas. Et je ne perçois pas le masque réellement comme une contrainte, je peux disparaître dessous", a-t-elle déclaré en souriant.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons

People

Chrissy Teigen dévoile les causes de la mort de son bébé

Closermag

People

Maïwenn : une femme sans filtre

Parismatch