Naoil Tita («Koh-Lanta»): «L'orientation était l'épreuve la plus difficile de ma vie»

Naoil Tita («Koh-Lanta»): «L'orientation était l'épreuve la plus difficile de ma vie»

Tvmag Le 2020-06-04  Source

INTERVIEW - L'ancienne championne de boxe thaïlandaise revient sur son parcours, sa carrière de sportive de haut niveau et son aventure tournée aux Fidji il y a un an dont l'issue va être dévoilée vendredi sur TF1.

Vendredi soir sur TF1, le quinzième et dernier épisode de «Koh-Lanta, l'île des héros» dévoilera qui de Claude Dartois, Inès Loucif ou Naoil Tita sera le grand vainqueur de la saison. À 38 ans, cette dernière s'est qualifiée in extremis pour l'épreuve des poteaux après avoir mis plus de cinq heures se sortir de celle de l'orientation.

» LIRE AUSSI - «Koh-Lanta»: pourquoi Claude pourrait (encore) perdre en finale


LE FIGARO. - Pourquoi avoir débuté votre carrière de boxeuse si tardivement, l'âge de 30 ans'

Naoil TITA. - Mon père est un ancien lutteur et grandir au milieu de mes frères m'a donné ce côté garçon manqué un peu bagarreur. J'ai toujours eu la volonté d'essayer la boxe. J'ai pratiqué l'athlétisme pendant une quinzaine d'années. Durant cette période, je suis devenue une jeune femme, j'ai commencé travailler et intégrer un club n'était pas si simple. Mon entourage et mes partenaires de vie ne m'encourageaient pas pratiquer la boxe. À 30 ans, je me suis retrouvée célibataire, j'avais envie de changer de boulot et plus rien ne m'empêchait de céder mon envie de boxer. Et il s'est avéré que j'avais des facultés pour monter sur le ring en compétition assez rapidement.

Nous vous recommandons