NECROLOGIE

NECROLOGIE

Enqueteplus Il y'a 1 jour  Source

Le monde de la culture africaine est en deuil. En effet, Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est décédé hier d'une longue maladie. Le site de la Radio France international (Rfi) qui a interrogé l'un des fils du défunt, Balla Kanté, renseigne qu'il a rendu l'âme l'âge de 70 ans dans un hôpital de Conakry. D'après toujours, Rfi, Mory Kanté, surnommé le « griot électrique », a contribué populariser la musique africaine et guinéenne travers le monde, notamment avec son tube planétaire «Yéké Yéké».

Ce tube, qui lui a valu la consécration l'international, est sorti en 1987 dans l'album Akwaba Beach et a fait danser la planète entière. Cette chanson serait le plus grand tube africain du monde ayant connu un succès fulgurant. En 1988, il a atteint la première place du classement paneuropéen du ''Billboard américain''.

Sur sa page Facebook, le roi du mbalakh a salué la mémoire de son "ainé''. "Je viens d'apprendre avec consternation le rappel Dieu de mon frère ainé et référence Maitre Mory Kanté. Je ressens un énorme vide aujourd'hui avec le départ de ce baobab de la Culture Africaine. Repose en paix. De ton Frère affligé Youssou Ndour'', a-t-il écrit.

Nous vous recommandons