Nicola Sirkis : ses timides confidences sur son frère mort

Nicola Sirkis : ses timides confidences sur son frère mort

Closermag Le 2020-05-26  Source

Pudique, Nicola Sirkis ne se confie que très peu au sujet de sa vie privée. Mais derrière ce mystère qu'il cultive soigneusement, le chanteur d'Indochine cache de profondes blessures. Car, la ville, l'artiste de 60 ans entretient une relation complexe avec sa famille, notamment avec son père, qu'il ne voit plus depuis plus de dix ans, et son frère, Christophe. Pourtant, lorsqu'il a été interrogé au sujet de ses regrets ce mardi 26 mai, sur le plateau de Quotidien, c'est une autre blessure que l'interprète de J'ai demandé la lune a évoqué.

En 1999, Nicola Sirkis perdait son frère jumeau, Stéphane. Un autre visage emblématique du groupe Indochine, puisqu'il en a été le guitariste et le compositeur. À 39 ans, Stéphane Sirkis a succombé des suites d'une hépatite C, après des années d'excès marquées par la consommation de drogue et d'alcool. "On a tous fait des co*******. On a tous fait des bêtises. On a tous pas fait de belles choses ou pas assuré", a amorcé Nicola Sirkis face Yann Barthès. Et de poursuivre, tout en restant évasif : "Les regrets, c'est d'avoir perdu mon frère. Les remords, c'est de ne pas l'avoir aidé se sortir d'un truc. C'est beaucoup de choses. Mais la vie est faite de ça."

Nicola Sirkis : "Stéphane a eu les amis qu'il ne fallait pas"

Ses regrets, Nicola Sirkisles a également évoqué l'occasion d'une interview accordée nos confrères de Paris Match, toujours ce mardi 26 mai. Car, l'heure où il donne le coup d'envoi des célébrations du 40ème anniversaire d'Indochine, le chanteur garde une pensée émue pour son frère jumeau. "Tout s'est bien passé jusqu'au troisième album. Ensuite, Stéphane a eu les amis qu'il ne fallait pas. Il est tombé amoureux d'une fille qui l'a entraîné dans ces dîners où il était de bon ton de recevoir 'le guitariste d'Indochine'."

Alors que Stéphane Sirkis sombrait, son frère a tout fait pour le maintenir flots. En vain. "J'essayais de trouver des solutions, avec ma mère et sa femme. On a tout tenté pour le sauver et pour qu'il évite les tentations. C'était un combat permanent, souvent épuisant", a confié Nicola Sirkis. La maladie due aux excès ont été plus forts.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons