Nikos Aliagas: son fils Andréas interrompt son live Facebook en pleine interview

Nikos Aliagas: son fils Andréas interrompt son live Facebook en pleine interview

Voici Le 2020-04-05  Source

Invité surprise dans le live de Nikos Aliagas ce dimanche 5 avril, son petit garçon Andréas. L'animateur de TF1 a évacué le petit bonhomme avec douceur et fermeté. Un pro, un vrai.

Nikos Aliagas a offert une émission live ses abonnés Facebook ce dimanche 5 avril, dans la vidéo longue d'un peu plus de 45 minutes sont intervenus les trois chanteurs français l'origine d'une chanson en hommage au secours populaire Pour les gens du Secours : Florent Pagny, Marc Lavoine et Pascal Obispo. L'hymne hommage aux soignants verra les ventes ainsi que les droits des artistes entièrement reversés la Fédération hospitalière de France et la Fondation des Hôpitaux de France. L'animateur de The Voicetenait donc consacrer son émission la genèse de cette chanson écrite par Marc Lavoine pour donner au titre la visibilité nécessaire pour faire recette.

...a Nikos Aliagas ne l'avait pas vu venir...

Si Nikos s'est attelé la tâche avec sérieux et professionnalisme, il s'est heurté comme d'autres avant lui aux aléas du direct. On se souviendra de cet expert britannique au bord de la crise de nerfs lors d'un très sérieux journal d'information en prise avec ses deux enfants en bas âge essayant d'attirer son attention. Plus récemment l'animateur Jimmy Kimmel qui anime désormais son show de sa cuisine a connu quelques déboires avec ses enfants peu enclins lui procurer le silence nécessaire pour travailler.

C'est donc ce genre d'imprévu qui a frappé le journaliste d'origine grecque qui a soudain vu ses côtés son petit garçon de 3 ans Andréas alors qu'il n'était clairement pas convié pour le live. L'animateur a renvoyé l'adorable bonhomme ses Lego et a repris quasi imperturbable le cours de son émission se bornant commenter l'interruption d'un lapidaire : "La vie... pardon". L'image n'a pas échappé des nombreux internautes qui ont commenté la vidéo de la mention "Trop chou" . On ne dira pas le contraire !

Nous vous recommandons