Patrick Swayze, émotions brutes et authenticité

Patrick Swayze, émotions brutes et authenticité

Tvmag Il y'a 5 jours  Source

TMC célèbre les dix ans de la disparition de l'acteur avec la diffusion de Dirty Dancing, à 21h15, suivi du documentaire Le Destin brisé de Patrick Swayze, à 23h10.

La chaîne propose une soirée spéciale dédiée à l'acteur américain pour célébrer les dix ans de sa disparition. Il y a dix ans quasiment jour pour jour, le 14 septembre 2009, Patrick Swayze s'éteignait des suites d'un cancer du pancréas à 57 ans. En janvier 2009, l'acteur avait choisi de se confier à Barbara Walters pour révéler, à la télé américaine, son combat contre cette maladie. Il était alors en pleine promotion pour sa première et prometteuse série, The Beast, dans laquelle il incarne un vétéran du FBI. Huit mois après cette interview, l'acteur n'était plus de ce monde.

Pour beaucoup, Swayze était un danseur né et un acteur aux émotions brutes et authentiques. Ce goût pour la danse lui vient de sa mère, Patsy, éminente chorégraphe et professeur de danse. Elle le forme à cet art, mais il étudiera aussi la danse classique par lui-même à New York, en 1972. Malgré ses grandes ambitions, l'un de ses premiers cachets est un job de danseur dans une parade à Disneyland. Il auditionne en vain pour le premier rôle de Grease , que décrochera John Travolta. Il joue pour la première fois sur grand écran dans Skatetown, USA en 1979 avant de briller dans Outsiders, petit bijou de Francis Ford Coppola, qui lui permet de se faire un nom aux côtés des jeunes Tom Cruise, Matt Dillon et Rob Lowe. Il joue aussi un danseur dans la comédie musicale ultra kitch de Sylvester Stallone, Staying Alive (1983) avec John Travolta.

Nous vous recommandons