Peur sur la ville (C8): les risques fous pris par Jean-Paul Belmondo sur le tournage

Peur sur la ville (C8): les risques fous pris par Jean-Paul Belmondo sur le tournage

Voici Le 2020-03-29  Source

Ce dimanche 29 mars, le film culte Peur sur la ville, d'Henri Verneuil, est diffusé sur C8. L'occasion de (re)découvrir Jean-Paul Belmondo dans le rôle du commissaire Jean Letellier et de (re)voir ses incroyables cascades... qui ont failli mal tourner.

Pendant le confinement, difficile de trouver des occupations. Il y a ceux qui lisent, qui binge-watchent des séries, qui écoutent de la musique. Bref, qui se cultivent. Et pour ça, la télévision est (parfois) le bon outil. Il est en effet possible de découvrir ou de redécouvrir des films cultes. Comme Peur sur la ville, d'Henri Verneuil, diffusé ce dimanche 29 mars sur C8. Il s'agit du premier rôle de policier au cinéma de Jean-Paul Belmondo qui interprète le commissaire Jean Letellier (et qui interprètera plus tard Stanislas Borowitz dans le cultissime Flic ou voyou, ou encore Joss Beaumont dans Le Professionnel). Et pour les besoins de ce rôle musclé, l'acteur a décidé de faire la plupart des cascades lui-même - comme dans beaucoup de film dans lesquels il a joué.

Jean-Paul Belmondo blessé sur le tournage de Peur sur la ville

Ainsi, ce n'est pas un cascadeur, mais bien Jean-Paul Belmondo qui court sur le métro parisien lancé 60 kilomètres l'heure (un montage de la bande-son donne l'impression que le métro roule beaucoup plus vite). Une scène qui a nécessité trois semaines de tournage de nuit dans les sous-terrains parisiens. C'est également lui qui court sur les toits de Paris, au-dessus des Galeries Lafayette sur une toiture en zinc. Et c'est toujours lui qui, dans la scène finale, est suspendu un hélicoptère. Une scène pour laquelle Bébel lui-même a carrément filmé certains plans l'aide d'une caméra embarquée (et ce, bien avant l'aire des caméras d'action et autres drones). Des cascades périlleuses...

Résultat, Jean-Paul Belmondo s'est blessé deux reprises sur le tournage, apprend-on sur le site Allociné. Il s'est d'abord déchiré la main, en se suspendant une gouttière. Il s'est ensuite fait quelques coupures, en chutant travers une verrière. Plus de peur (sur la ville) que de mal.

Nous vous recommandons