PHOTO Laurence Boccolini: son hommage déchirant son père décédé

Laurence Boccolini avait le c...ur lourd le mardi 23 avril. 19 ans après le décès de son père, l'animatrice lui a adressé un message bouleversant, travers lequel elle lui exprime tout son amour et sa reconnaissance.

Sur les réseaux sociaux, Laurence Boccolini fait régulièrement des confidences ses abonnés, que ce soit sur les causes qui lui tiennent c...ur ou sur ses humeurs du moment. C'est sur Instagram que l'animatrice de 55 ans avait notamment expliqué souffrir de polyarthrite rhumatoïde, maladie qui provoque de fortes douleurs au niveau des articulations. «Mon amie ma compagne douloureuse de tous les jours dans tout mon corps depuis tant d'années... Je te déteste. Mais je remercie chaque jour la force qui m'est donnée de pouvoir vivre avec cette saleté. Et elle fait partie de moi. Je fais de mon mieux. Life is good!» affirmait-elle en mars 2018, ne souhaitant plus masquer sa souffrance.

Depuis, l'ancienne animatrice de Money Drop se confie très souvent sur son quotidien, et sur les difficultés causées par sa pathologie. En février dernier, la maman de la petite Willow a notamment révélé ne plus pouvoir s'adonner l'une de ses passions, l'écriture, en raison de ses douleurs aux mains. «Pas facile aujourd'hui, mais sms, appels, mails ne tueront pas le plaisir d'écrire même si après 15 minutes j'ai la main comme celle de Mike Tyson après un combat» a-t-elle expliqué, glissant une pointe d'ironie dans ce constat amer. Au fil des mois, la présentatrice de Big Bounce, la course de Trampoline a donc développé une véritable proximité avec ses abonnés, et n'hésite désormais plus se livrer sur certaines de ses peines les plus profondes.

Le mardi 23 avril, Laurence Boccolini a ému ses fans en partageant un hommage poignant son père décédé. «Il y a 19 ans, juste après m'avoir embrassé et m'avoir dit «rentre bien», tu es parti a-t-elle écrit sur Instagram. La douleur prend une autre dimension. Elle se fait plus sourde et sournoise. Elle te frappe parfois sans prévenir d'un petit coup de poignard 19 ans plus tard je n'arrive pas effacer cet instant précis de ma mémoire.» Si le manque ne s'est jamais estompé, l'animatrice se sent malgré tout extrêmement chanceuse vis--vis de sa relation avec son père. «J'ai tant de gratitude d'avoir eu un papa comme toi, qui n'était que gentillesse et générosité a-t-elle poursuivi. Je garde mes «j'aimerais tellement que tu sois l aujourd'hui» et mes «j'ai tellement besoin de te parler»: depuis 19 ans ils tonnent sans cesse dans mon c...ur». Comme souvent, la présentatrice a eu droit de nombreux messages de soutien de la part de ses fans, une nouvelle fois bouleversés par sa sincérité désarmante.

View this post on Instagram

Il y a 19 ans , juste après m'avoir embrassé et m'avoir dit « rentre bien » tu es parti...19 ans plus tard je n'arrive pas effacer cet instant précis de ma mémoire ... La douleur prends une autre dimension. Elle se fait plus sourde et sournoise. Elle te frappe parfois sans prévenir d'un petit coup de poignard... un souvenir ... une image ... l'odeur de ton parfum...Le son de ta voix. J'ai tant de gratitude d'avoir eu un papa comme toi, qui n'était que gentillesse et générosité. Je garde mes « j'aimerais tellement que tu sois l aujourd'hui » et mes « j'ai tellement besoin de te parler»: depuis 19 ans ils tonnent sans cesse dans mon C...ur. Lorsque on perds ceux qui vous ont tant aimé, On a toujours un peu froid, tout le temps, partout, même sous le soleil le plus brûlant. Est ce que tu m'attends quelque part?Dante . Un nom de poète pour un homme rempli de mots humbles et d'amour. Miss U Dad. Always. #dad #missu #love #kindness #father #daughter #eternallove #sad

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on

Nous vous recommandons