Pierre Arditi: ce jour où son amour du vin l'a fait jouer «ivre-mort» au théâtre

Pierre Arditi: ce jour où son amour du vin l'a fait jouer «ivre-mort» au théâtre

Voici Le 2019-12-07  Source

Pierre Arditi est un amateur averti quand il s'agit de parler de vin. Il y a même consacré un livre, paru en octobre dernier. S'il pense savoir contrôler sa consommation, son amour pour cette boisson lui a fait vivre une soirée très particulière, au théâtre.

Pierre Arditi a eu des addictions. Celle au jeu a failli le tuer, comme il l'avait raconté en septembre 2018. "C'est une drogue, je serais mort si je n'avais pas réussi arrêter", avait-il alors confié. Maintenant, l'acteur a des plaisirs. Le bon vin en est un. Il a même consacré un livre cette passion, Le goût de ma vie, publié en octobre dernier. Dedans, l'épicurien raconte le plaisir que lui procure son amour de cette boisson. Sans addiction, il estime "ne pas boire avec modération, mais avec raison". Pourtant, un jour, avant de monter sur scène, ce n'est pas la raison qui l'avait emportée.

"J'ai joué comme un porc"

Lors d'une interview accordée au Point, et parue dans l'édition du jeudi 5 décembre, Pierre Arditi raconte comment son amour du vin lui a joué un vilain tour. Un jour, l'acteur participe une dégustation de Côte-Rotie, un vin au goût particulier produit dans la vallée du Rhône. Le soir-même, il doit jouer Dom Juan, Saint-Etienne. Sa présence au théâtre devait l'inciter alors être prudent. "Mais je peux avoir des emportements, confie Pierre Arditi. Je me disais chaque verre : "Tu ne peux pas recracher ça!" Si bien que je suis arrivé sur scène ivre mort. J'ai joué comme un porc et appris l que le vin pouvait se transformer en ennemi".

Un écart de conduite que l'acteur regrette aujourd'hui mais qui ne veut pas dire qu'il ne sait pas contrôler sa consommation. "Quand je conduis, je ne m'autorise même pas un demi-verre. Et je combats l'addiction l'alcool. Il ne faut pas laisser le vin décider votre place. Je ne bois pas pour que ça aille bien, mais parce que je vais bien !". Le message est clair.

Nous vous recommandons